fbpx
 

Art de vivre Découverte Sorties Voyage

La Haute Savoie : cinq lieux à ne pas manquer

Par Marie · 29 août 2018 · Aucun commentaire

Ecrit par Marie

La Montagne, ses alpages, ses marmottes et ses paysages à couper le souffle… Je vous propose aujourd’hui une petite promenade dans les Alpes, et plus précisément en Haute Savoie. Entre la Vallée du Giffre et la Vallée d’Aulps (à prononcer « d’O »), voici une petite plongée dans cette magnifique région à travers cinq lieux à ne pas manquer.

©http://www.1france.fr

Cinq Lieux : cascades et rivières, Alpages et sommets

Le Cirque du Fer à Cheval

©Marie Prodhomme

Le Cirque du Fer à Cheval est le plus grand cirque montagneux alpin. C’est un immense amphithéâtre calcaire de 4 à 5 km, dont les falaises escarpées peuvent atteindre de 500 à 700 m de hauteur et dont les sommets culminent à plus de 2000m. Il ferme la Vallée du Giffre qui s’y jette en plus d’une trentaine de magnifiques cascades dont le nombre et le débit varient en fonction des saisons.

Classé Grand-site-de France, le cirque fait partie de la réserve naturelle de Sixt-Passy et offre de belles balades très accessibles. Les sentiers sont aménagés, le dénivelé très faible, et quelques chamois peuvent faire leur apparition au petit matin.

Ce site est très fréquenté car il est l’un des plus célèbre de la région. Je vous recommande donc d’enfiler vos chaussures de marche de bonne heure et de vous y rendre le plus tôt possible.

Cascade du Rouget

©Marie Prodhomme

La cascade du Rouget se situe sur la commune de Sixte. Le torrent de Salles s’y précipite de plus d’une centaine de mètres avec un ressaut avant de rejoindre le Giffre. Appelée « La Reine des Alpes », il s’agit d’une des plus belle cascade de la région.

Gorges du Pont du Diable

©Marie Prodhomme

Les Gorges du Pont du Diable est une remarquable curiosité géologique. Ils s’agit de gorges extrêmement profondes dans lesquelles s’enfonce la Dranse de Morzine.

Cette petite rivière a une longue histoire. Au Crétacé, la région était recouverte par un océan. Lorsque celui-ci disparait, il laisse derrière lui un important dépôt calcaire. Durant l’age glaciaire, un glacier prend place sur la région. La Dranse de Morzine est donc originellement un torrent qui se développe sous le glacier et commence à éroder le calcaire sur lequel il s’écoule. Lorsque le glacier se retire, au début du quaternaire, le torrent reste et poursuit son processus d’érosion.

Le résultat de cette longue histoire géologique est un ensemble de Gorges particulièrement profondes et surplombées de rocs massifs issus d’éboulements successifs. L’un d’entre eux forme une arche traversant la surface des Gorges de part en part. D’où le nom de Pont du Diable….

Si les premières installations permettant de visiter ces gorges étaient plus qu’acrobatiques, le parcours aujourd’hui proposé aux touristes offre une descente en toute sécurité (qui reste cependant déconseillé à ceux et celles qui souffrent de vertige!!!!). Les visites sont obligatoirement guidées (sécurité oblige…) et la remontée quelque peu pentue est l’occasion de mêler le plaisir des yeux aux bienfaits du sport!

Abbaye de Sainte-Marie d’Aulps

L’abbaye d’Aulps est une Abbaye Cistercienne fondée à la fin du XIe siècle et située au cœur du Chablais, dans la Vallée d’Aulps, dont elle tire son nom. Fondée en 1136 elle est l’un des plus importants monastère de Haute Savoie jusqu’à son abandon après la Révolution. Détruite en 1823 par les habitants de la Vallée, qui souhaitaient reconstruire une église incendiée, ses ruines sont ouvertes au public depuis 1998.
D’une superficie de trois hectares, le domaine de l’abbaye d’Aulps abrite les vestiges de l’abbatiale, les celliers, des jardins, la porterie et surtout l’ancienne ferme monastique. Cette dernière abrite un centre d’interprétation  consacré à la vie quotidienne des moines d’une abbaye de montagne au Moyen-âge, ouvert au public en 2007, ainsi que diverses expositions temporaires.

Lac de Montriond

Le lac de Montriond est une grande étendue d’eau d’un bleu cristallin, niché au pied de hautes falaises. Né suite à éboulement qui barre le cours d’eau qui désormais l’alimente, ce lac est aujourd’hui aménagé pour recevoir, en été, les touristes venus nombreux pour se rafraichir dans ses eaux.

Une base de loisir permet baignade et escapades en canoë ou paddle board, les rives aménagées se prêtent à d’agréables promenades. Enfin les amateurs de farniente profiteront de belles étendues herbeuses et du calme des lieux pour se reposer et perfectionner leur bronzage.

En hiver, le lac offre des activités tout aussi diversifiées. On y pratique de l’initiation à la plongée sous la glace ou encore le ski de fond.

©Marie Prodhomme

Aller plus loin

Vallées du Giffre et d’Aulps:

Cirque du Fer à Cheval

Cascade du Rouget

Gorges du Diable

Abbaye d’Aulps

Lac de Montriond

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Lire les articles précédents :
Le radiateur-ordinateur : le chauffage 100% gratuit qui recycle l’énergie des entreprises

Une start-up française propose de garnir nos radiateurs de microprocesseurs pour que des entreprises y fassent leurs calculs informatiques. Les...

Fermer