fbpx
 

Festival Sorties

La Nuit Nanarland : une nuit follement excentrique

Par Wanda · 7 mars 2018 · Aucun commentaire

Ecrit par Wanda

La Nuit Nanarland, c’est le rendez-vous ultime pour tous les fans de nanars. Ce festival du mauvais goût se déroule courant septembre, du samedi au dimanche, à partir de 20h. Le mythique Grand Rex à Paris ouvre ses portes pour toute une nuit articulée autour de quatre films, de cuts, des jeux, et des invités.

Troll 2, car le 1 ne suffisait pas. Aussi connu pour avoir été élu pire film de tous les temps.

Si vous aimez les bons films et le cinéma d’auteur, vous pouvez déjà passer votre chemin. Ici, nous allons entrer dans un univers parallèle où la notion de scénario n’existe pas, où le jeu d’acteur n’a vraiment aucune importance, et où l’essentiel du budget de production passe dans l’élaboration d’épaulettes ultra kitsch ou d’effets spéciaux faits sous Paint. Et n’oublions pas non-plus l’importance d’un bon doublage, oui car le doublage se fait souvent par des amateurs ayant consommé pas mal de petites pilules qui font voir des trucs bizarres. Cela dit, on ne peut pas le leur reprocher vu ce qu’ils sont obligés de doubler. Voilà, vous avez une définition approximative de ce qu’est un nanar, également communément appelé « Mauvais film sympathique » par les spécialistes du genre. Et les nanars ont conquis, avec le temps, un public de plus en plus important, prêts à sacrifier toute une nuit de leur existence, une fois par an, à visionner quelques perles bien choisies, lors de la Nuit Nanarland, anciennement appelée Nuit Excentrique.

Une sélection de quatre films, parfois carrément introuvables, vous feront passer une nuit fabuleuse. Mais la Nuit Nanarland ce ne sont pas que des films. C’est une ambiance, un public de barges, des organisateurs passionnés et passionnants.

Attention, gare au spoil…

Le déroulement de la nuit est scindé en quatre parties, dont chacune comporte la diffusion d’un film, sa présentation et son histoire, des invités surprises, des jeux, ainsi que des montages d’extraits de nanars, qui sont un excellent moyen pour faire d’intéressantes découvertes. La nuit se termine par une « surprise » un peu sexy histoire de bien réveiller tout le monde. Une fois sortis, un petit déjeuner est offert.

Mieux que Delta Force, voici Megaforce.

Oui, mais dis-moi Jamy, comment ça se passe concrètement ?

Eh bien, Fred, c’est très simple. De 20h à 8h ou 9h du matin, tu vas avoir des fous-rires et te laisser emporter par l’ambiance folle et festive, parfois en sautant de ton siège pour hurler un « Derrière toi ! Le méchant ! » en plein film, parfois chanter en chœur avec tout le reste de la bande de dégénérés qui compose le public, parfois hurler des réponses parfaitement aléatoires lors de quizz dans l’espoir de remporter un DVD de qualité ou un poster de bon goût.

Rejoins le côté obscur du nanar…

Oui, toi qui pensais être quelqu’un de tout-à-fait banal et sans histoire, qui regarde les téléfilms le soir avant le rituel « une tisane et puis au lit », tu vas naturellement te transformer à l’intérieur de toi, au plus profond de ton être, le temps d’une nuit. Et ce, sans avoir besoin de fumer des cigarettes qui font rire ou de faire des intraveineuses de désinfectant. Si tu mets les pieds là-bas, ne pense surtout pas pouvoir échapper au pouvoir du Nanar. Pire encore, tu risques d’y prendre goût. C’est même une garantie à 154% selon une étude d’experts en comportement déviant.

Alors comme ça, tu es tenté par l’aventure ? Tu as envie de tester ta résistance à l’absurde, voire d’y plonger avec délice ? Bien. Quelques conseils pour bien préparer la Nuit la plus folle mais aussi la plus magique de l’année s’imposent donc.

Une nuit de folie, ça se prépare.

Combat de sourcils pour Dracula, le vampire sexuel.

Apporter à manger et à boire, tu pourras. Oui, enfin sauf les plats chauds, évitons le cassoulet de 2h du matin… Les conditions sont généralement indiquées un peu avant par les organisateurs, il est impératif de les respecter. Une buvette est également installée toute la nuit dans le hall, si besoin est, et des snacks ouverts jusqu’à très tard sont situés juste devant le cinéma.

La Nuit se termine toujours par la diffusion de vidéos très, mais alors, très explicites, où des messieurs et des mesdames ne se contentent pas de jouer au scrabble, donc si tu es un peu trop sensible je te conseille de quitter la salle avant, histoire de ne pas saigner des yeux pour le reste de la journée. Cela dit ça reste assez gentil, et c’est toujours un moment de franche rigolade.

Et enfin très important : Réserve ta place dès que tu peux. Chaque année ce festival a de plus en plus de succès, et la dernière session a fait quasiment salle comble.

L’instant « souvenirs de notre folle jeunesse»

Une petite anecdote au passage, il faut savoir que cette Nuit se déroulait auparavant à la Cinémathèque Française. Une salle plus petite, et cela rendait les réservations plutôt complexes. Il fallait cliquer pile au bon moment pour espérer obtenir une place. Pire que pour un concert d’Henri Dès. Il m’est arrivée de voir des passionnés camper devant le cinéma à l’époque… Certains en sont même peut-être morts, desséchés par l’attente. Maintenant, on peut quand même espérer y aller en ayant attendu une semaine après l’ouverture des ventes de billets. Mais restons quand même méfiants.

Arriver une heure, ou minimum une demie-heure avant l’ouverture des portes est également avisé, cela évitera de vous retrouver, toi et ton groupe, assis toute une nuit sur les sièges pas hyper confortables tout au fond de la salle. Et c’est toujours mieux de se trouver un peu devant, ne serait-ce que pour les jeux et recevoir les fabuleuses surprises que les organisateurs lancent dans le public. De plus, tu pourras ainsi profiter du superbe décors de cette salle de cinéma. Je déconseille également d’aller s’installer au balcon, car c’est, là encore, le plus sûr moyen de ne pas pouvoir participer aux jeux.

Les organisateurs chauffent la salle

Et enfin, si tu as peur de ne pas tenir toute la nuit éveillé, sache que les fauteuils sont suffisamment moelleux pour piquer un petit roupillon quand l’envie s’en fera vraiment sentir.

Pour terminer, cet événement n’a pas de date fixe, mais il se déroule généralement courant septembre, et toujours lors de la nuit du samedi au dimanche.

Infos pratiques

Où? Le Grand Rex, 1 boulevard Poissonnière, 75002 Paris

Quand? Courant septembre, dans la nuit du samedi au dimanche, à partir de 20h

Combien? Environ 20 euros la place

Réservations : legrandrex.com

Infos : nuitnanarland.com

Lire les articles précédents :
Dans la chaleur de la nuit : le classique incontournable oscarisé qui s’attaque à l’injustice

"Dans la chaleur de la nuit" est un film de Norman Jewinson sorti en 1967. Malgré son age, le racisme...

Fermer