Les légendes arthuriennes Art de vivre Découverte Famille Histoire Nature Sorties Voyage

La magie authentique de la forêt de Brocéliande

Par Bertrand · 1 août 2018 · Aucun commentaire

© Bertrand Cannamela pour the instant

Ecrit par Bertrand

Thématique du mois : Les légendes arthuriennes

Depuis des siècles, la légende du roi Arthur, de ses chevaliers de la Table Ronde, de son conseiller le mage Merlin et de leur quête du Graal alimente l'imaginaire de nombreux pays européens. Découvrez notre thématique sur les fées, les dragons et les preux chevaliers.

Changez un peu de la magie factice de Disney et organisez un week-end nature et légendes. Visitez la forêt de Brocéliande (ou forêt de Paimpont), au cœur de la Bretagne armoricaine, et laissez Merlin et les fées Morgane et Viviane vous envoûter en ce lieu.

Il y a un lieu à nul autre pareil, que je connais depuis que je suis enfant. J’y allais tous les ans, passionné par l’imaginaire des hommes qui pouvait se mêler à la magie naturelle du lieu. J’ai toujours aimé rêver de sorciers, de fées et de créatures immatérielles. Dans ce lieu à l’atmosphère enivrant, on se laisse emporter par les histoires et les paysages magnifiques. On y rencontre des arbres majestueux vieux de plusieurs siècles, entourant des dolmens datant de 7 000 ans. On se promène aux abords de châteaux médiévaux hantés et de sources d’eaux miraculeuses. Ici se mélangent le vivant, les chênes et les hêtres forts et mystérieux, la pierre pourpre, rugueuse, parfois tranchante, frappée par les vents cinglants, et taillée par l’eau. Cette eau omniprésente sort en bouillant et se déverse dans de grands étangs calmes où se miroite notre imagination. La forêt de Brocéliande, c’est de la magie authentique, naturelle, qui monte à la tête sans avoir à pousser la chansonnette dans des rêves en plastique.

Forêt de Paimpont - Brocéliande, en Bretagne, lieu de nature et de légendes

@ Bertrand Cannamela pour the instant

La forêt des légendes arthuriennes

illustration de Gustave Doré pour Idylles du roi de Lord Alfred Tennyson, 1868

Source : Wikipédia
Illustration de Gustave Doré pour Idylles du roi de Lord Alfred Tennyson, 1868t

La forêt de Brocéliande est un lieu imaginaire où se seraient déroulés de fantastiques histoires mettant en scène des Chevaliers de la Table Ronde et leur mentor Merlin. Ces chevaliers capables de hauts-faits sont connus pour leurs aventures dans les pays celtes, voire au-delà. Ils étaient dirigés par le Roi Arthur, unificateur de toutes les tribus bretonnes. Conseillés par le mage Merlin, le Roi et ses chevaliers étaient à la recherche de la légendaire coupe du Saint-Graal qui aurait recueillit le sang du Christ et aurait des propriétés extra-ordinaires.

Dès le XIVème siècle, la forêt de Brocéliande est localisée en forêt de Paimpont. D’autres forêts de Bretagne armoricaine y étaient candidates. L’auteur majeur d’ouvrages dédiés au cycle arthurien Chrétien de Troyes semble même d’avantage la positionner en Grande-Bretagne. A l’époque, plusieurs seigneurs bretons désirent attester leur lien de parenté avec les Chevaliers de la Table Ronde voire le Roi Arthur lui-même. C’est ainsi que le comte Guy de Laval associe ses terres de Paimpont à la forêt de Brocéliande grâce aux ouvrages du poète Wace. Plus tard, au XIXème siècle, les auteurs romantiques finissent d’entériner l’emplacement.

Peu à peu, les différents lieux légendaires appartenant à la forêt de Brocéliande s’associent aux lieux physiques de la forêt de Paimpont. Les deux forêt grandissent ensemble, s’inspirent et s’enrichissent mutuellement pour devenir indissociables. C’est ainsi que, de nos jours, Brocéliande est présente partout autour de la ville de Paimpont, même dans la plus terre à terre des administrations du coin.

Un week-end de nature et de légendes

La fontaine de Jouvence dans la Forêt de Brocéliande

© Bertrand Cannamela pour the instant

Si vous souhaitez faire un voyage original en famille ou entre amis, pas besoin de la magie factice d’un parc d’attraction américain pour vous en mettre plein les yeux.

A chacune de mes visites dans cette forêt, je suis toujours émerveillé par l’atmosphère du lieu. En tant que forêt, c’est déjà un lieu propre aux mystères. Mais cette forêt-là a quelque chose en plus et il n’est pas étonnant qu’elle soit l’inspiration d’anciennes légendes. C’est comme si on pouvait ressentir les sorts parcourir les vieux arbres, les vieux ruisseaux et la vieille pierre. C’est d’ailleurs les 3 éléments fondateurs de cette forêt :

  • L’eau : Elle parcourt toute la forêt via ses nombreux ruisseaux. L’un d’eux a formé le célèbre Val sans Retour. Elles se jettent ensuite dans des étangs, très nombreux dans la forêt : l’étang de Paimpont où se reflète l’Abbaye du même nom, l’étang du château de Comper ou encore le Miroir aux Fées, au creux du Val sans Retour. Les sources sont également nombreuses et certaines sont légendaires telles la Fontaine de Jouvence ou la Fontaine de Barenton.
  • La pierre : Caractéristique de la région, le schiste pourpre (rouge) donne un aspect irréel au lieu. La forêt étant très vallonnée, il y a beaucoup d’endroits où la roche affleure, morcelée et friable en de petits cailloux coupants. Les chemins et parfois les routes sont ocres et contrastent nettement avec la végétation. Les constructions humaines de la région utilisent d’ailleurs cette pierre, leur donnant un aspect bien original par rapport au granit bleu du reste de la Bretagne. Cette forêt est enfin et surtout remplie de monuments mégalithiques datant de 2 500 à 5 000 ans avant J.C. Anciens tombeaux ou lieux d’habitations, ils ont par la suite été associés à des légendes tenaces.
  • L’arbre : La forêt est principalement feuillue, peuplée de chênes et de hêtres, et parfois de résineux. Parmi ces arbres, certains sont remarquables par leur taille ou leur ancienneté. Le Chêne à Guillotin est par exemple vieux de plus de 1000 ans !

Une grande variété de lieux à visiter au cœur de la Bretagne

La forêt de Paimpont offre un cadre idéal pour un week-end si on cherche la nature, l’histoire et la magie. Elle offre en effet un large panel de lieux à visiter, dont voici mes préférés (la liste n’est pas exhaustive).

Activités humaines de notre ère

  • Le Château de Trécesson en forêt de Brocéliande

    © Bertrand Cannamela pour the instant

    Le village de Paimpont est un lieu de passage obligatoire avec ses petites boutiques et son syndicat d’initiative (vous aurez en effet besoin d’une bonne carte du lieu !). Vous pourrez y visiter également l’Abbaye de Paimpont (mais aussi monastère) du XIIIe siècle.

  • Le Château de Trécesson, près de Campénéac, offre une vue spectaculaire. Construit au XIVe siècle, il a gardé son aspect médiéval, avec ses longues façades et ses tours étroites se reflétant dans ses douves. Une légende veut que le fantôme d’une jeune mariée enterrée vivante hante les lieux les soirs de pleine lune.
  • Le Château de Comper est maintenant un manoir dressé sur les ruines d’un château-fort pouvant remonter au premier siècle de notre ère. C’est aujourd’hui le Centre de l’imaginaire arthurien, un musée et un lieu de vie autour des légendes arthuriennes. Son lac révèle aux vrais croyants un magnifique château de cristal créé par Merlin pour la fée Viviane.
  • Les Forges de Paimpont, site industriel du XVIIIe siècle. Elles étaient idéalement placées : à proximité d’une mine de fer à ciel ouvert, d’un étang et d’une grande quantité de bois.

Sites mégalithiques

Mégalithe de la Forêt de Brocéliande, près de Paimpont, en Bretagne.

© Bertrand Cannamela pour the instant

  • Le Tombeau de Merlin, sans doute le plus connu, composé de 3 roches, et le reste de deux allées couvertes du néolithique. C’est la demeure éternelle de Merlin, enfermé par amour par un sort de Viviane. C’est aussi là que des abrutis viennent pourrir le lieu en glissant des petits mots à la con. Mais comme beaucoup de lieux, c’est surtout un lieu de pèlerinage pour les néodruides et passionnés de légendes arthuriennes.
  • Le Tombeau des Anglais, non loin, date de la même époque, mais est plus impressionnant car mieux conservé. Attention néanmoins, il est très peu connu et pas ou peu indiqué.
  • L’Hotié de Viviane, coffre funéraire utilisé entre 2500 et 1500 ans avant JC. C’est là que repose Viviane, non loin de son bien-aimé.
  • Le Tombeau des Géants est à une petite demi-heure de marche de l’Hotié de Viviane. C’est un impressionnant coffre funéraire de l’âge de bronze, mais fabriqué à partir de 3 menhirs de 3 mètres de hauteur dressés au néolithique.
  • Le Jardin aux Moines est un tumulus rectangulaire ayant servi il y a 7 milliers d’années ! Une légende veut que des moines y faisaient des orgies culinaires. Saint-Méen les cafta et ils furent pétrifiés. Nul doute que je l’aurai été aussi.

Paysages naturels

  • Le Chêne des Hindrés en forêt de Brocéliande

    © Bertrand Cannamela pour the instant

    Le Chêne à Guillotin, probablement le plus vieil arbres de la forêt avec ses plus de 1 000 ans. Cet arbre est creux, j’ai d’ailleurs pu m’y glisser étant petit. L’ouverture est maintenant condamnée car il est très fragile. La légende veut que l’abbé Guillotin s’y était réfugié pendant la révolution française, guidé par la vierge Marie en personne.

  • Le Chêne des Hindrés, un imposant chêne de 500 ans. Avec ses branches qui serpentent à plusieurs mètres au-dessus de nous, il est très poétique.
  • La Fontaine de Jouvence, à quelques mètres du Tombeau de Merlin, est une source utilisée jadis par les habitants pour le recensement des nouveaux-nés. On dit que notre reflet dans l’eau restera éternel. Bref, ça n’a pas marché pour moi, ou alors c’est parce qu’elle fut un temps boueuse.
  • La Fontaine de Barenton, la source d’eau la plus connue et la première légende de la forêt de Brocéliande. Cette source est très particulière car elle « bout à froid ». En effet, régulièrement, des chapelets de bulles sortent de l’eau, rendant le spectacle pour le moins étrange. Plusieurs légendes tournent autour d’elle : si on verse l’eau de la fontaine sur le perron situé à côté, on déclenche une tempête (je n’aurai pas du faire ça en 1999, je suis navré). Dès que la tempête commence, le Chevalier Noir, gardien de cette fontaine vous défie. Le chevalier Yvain l’a vaincu et est lui-même devenu gardien du lieu. Plus tard ou plus tôt, la jeune Viviane s’asseyait sur le même perron. Merlin en tomba follement amoureux et l’approcha une première fois déguisé en beau jeune homme (Tinder en vrai). Viviane succomba immédiatement sous son charme et ils passèrent un bon moment. Pour éprouver l’amour de la dame, il revint le lendemain dans son aspect de vieillard normal et la jeune Viviane tomba à nouveau sous son charme. C’était là le véritable amour. Qui finit mal.
  • Le Val sans Retour est un lieu maudit. Le chevalier Guyomard, commandé par la grognasse de reine Guenièvre, abandonne Morgane, demi-sœur du roi Arthur, et va voir ailleurs. Trahie, Morgane se vengera plus tard, après être devenue fée à l’apprentissage de Merlin. Elle enferma le chevalier ainsi que tous les autres hommes infidèles (même par la pensée) qui s’aventureraient dans le Val devenu « Sans Retour ». Là, les sots y étaient enfermés pour l’éternité, bien que Morgane les traitait un peu plus gentiment qu’ils ne le méritaient. Finalement, Lancelot du Lac, éperdument amoureux et fidèle à sa bien aimée grognasse de Guenièvre, déjoua le sort, tua un dragon (il en fallait bien un) et libéra les 253 chevaliers.

En savoir plus

La forêt de Paimpont se situe à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Rennes, en Bretagne, et est accessibles par Plélan-le-Grand.

Passez par l’Office de Tourisme de Brocéliande qui se trouve à Paimpont pour vous renseigner sur les différents endroits que vous souhaitez visiter.

Pensez à prendre deux ou trois heures pour visiter le Centre de l’imaginaire arthurien au Château de Comper pour vous imprégner des légendes locales. Pensez à regarder son programme car elle organise régulièrement des animations. Dites-moi enfin si vous avez bien aperçu le château de cristal de Viviane depuis les fenêtres du manoir…

En période estivale, vous rencontrerez beaucoup de monde. Le printemps et l’automne sont des saisons idéales pour un week-end nature en voyant les différentes couleurs de la forêt.

Lire les articles précédents :
World of Warcraft - Battle for Azeroth - Kul Tiras
World of Warcraft : la guerre est déclarée dans la prochaine extension BFA !

Battle For Azeroth, la 8ème extension du jeu World of Warcraft, sort le 14 août prochain. S'il réutilise un gameplay...

Fermer