fbpx
 

Architecture Ecologie Ethique Maison Technologie

Le radiateur-ordinateur : le chauffage 100% gratuit qui recycle l’énergie des entreprises

Par Colas · 22 août 2018 · 2 commentaires

Ecrit par Colas

Une start-up française propose de garnir nos radiateurs de microprocesseurs pour que des entreprises y fassent leurs calculs informatiques. Les débuts du recyclage énergétique et du chauffage gratuit ?

En utilisant massivement leurs ordinateurs, nos entreprises dévorent l’électricité et dégagent une chaleur alarmante. La start-up Qarnot propose de réinjecter cette chaleur chez les particuliers en remplaçant leurs radiateurs par des « radiateurs-calculateurs ». Cette solution de recyclage énergétique offre même le chauffage gratuit mais peine pourtant à décoller… D’ailleurs, est-elle réellement une solution ?

Transformer l’ordinateur en radiateur

Ordinateur: gaspi d’électricité et de chaleur

Lorsqu’un appareil électronique fonctionne, il produit de la chaleur. Nous en faisons en général l’expérience avec nos ordinateurs. Ces derniers possèdent un ventilateur qui brasse de l’air chaud hors de leur boitier, et un bloc d’alimentation bien utile pour réchauffer les pieds lors des longues soirées d’hiver.

Si le ventilateur n’est pas la seule solution existante (certains ordinateurs peuvent aussi avoir, par exemple, un circuit de refroidissement liquide) le résultat est cependant toujours le même. La chaleur n’est vouée qu’à un seul destin : être dispersée dans l’air et perdue. En y réfléchissant bien, le constat est triste : nous sommes face à un double gaspi d’énergie.

  1. Une partie de l’énergie fournie à l’ordinateur s’évapore dans l’air en chaleur complètement inutile;
  2. Un surcroit d’énergie est utilisé pour alimenter les dispositifs qui évacuent cette même chaleur !

En d’autres termes, de l’énergie est gaspillée pour produire de la chaleur, puis encore plus d’énergie est gaspillée pour neutraliser cette chaleur.

Qarnot: l’ordinateur devient radiateur

Mais dites-moi: la chaleur, justement, n’est-elle pas la bienvenue dans nos logements une grande partie de l’année ? Et oui, je parle de l’hiver durant lequel une énergie phénoménale est utilisée pour chauffer nos logements.

C’est en partant de ce constat que la société francilienne Qarnot Computing à eu une idée brillante. Supprimer son système de refroidissement pour transformer l’ordinateur en radiateur. Le résultat est le QH-1: un radiateur composé de milliers de micro-processeurs connectés à internet. Au lieu de réaliser les calculs informatique dans votre ordinateur, ceux ci sont envoyés au QH-1 dont les micro-processeurs, en fonctionnant, dégageront une chaleur bienvenue.

Et voilà, problème résolu ! Oui mais…

© Qarnot Computing

Redistribuer l’énergie des entreprises

Entreprises: les gros producteurs de chaleur

A notre échelle de particuliers, l’activité de nos ordinateurs est très limitée. Ce n’est pas en jouant aux jeux vidéo ou en triant nos photos de vacances que notre ordinateur produira de quoi chauffer ne serait-ce que notre bureau ! Mais la chose devient bien plus intéressante à l’échelle d’une entreprise ! Pour réaliser leurs activités, celles-ci ont en effet généralement besoin de manipuler massivement des milliards de données.

Rien de mieux qu’un petit exemple: vous connaissez le film d’animation Moi, Moche et Méchant ? Eh bien pour le réaliser, le studio d’animation ILLUMINATION MACGUFF à eu besoin de:

  • 12 mois de travail 24h/24, 7j/7
  • 6.500 processeurs
  • 500.000 images / semaine
  • 142 téra-octets1 de données calculées

1 soit 142 000 Go

Si cela ne vous parle pas assez, c’est un peu comme s’ils avaient utilisé 6 500 ordinateurs 24h/24 pendant un an. Et pour un film vieux de 8 ans ! Imaginez donc ce dont ils ont besoin aujourd’hui…

Une « ferme de calculs »

Plutôt que de réaliser les maigres calculs de votre ordinateur, le QH-1 réalisera donc les calculs de ces grandes entreprises ! De quoi vous chauffer plus qu’il n’en faut.

Le système inventé par Qarnot est simple:

L’entreprise s’abonne à une « ferme de calculs » payante

Cette ferme reçoit leurs données à traiter

Elle les répartit alors dans le réseau de radiateurs-ordinateurs Qarnot via internet

Une fois les calculs effectués, le résultat est renvoyé à l’entreprise.

En contrepartie, le prix déboursé par l’entreprise est 2 à 4 fois moins élevé qu’en les réalisant « elle-même »2

2 on en reparle juste après… #datacenter

100% gratuit pour le particulier !

De l’autre coté de la chaîne, le particulier n’a qu’une seule chose à faire: accueillir un/des QH-1 chez lui. L’installation, la maintenance et l’utilisation des radiateurs-ordinateurs est 100% gratuite. Le particulier se chauffe alors gratuitement !

Il s’agit d’un système gagnant-gagnant, profitable tant aux entreprises qu’aux particuliers !

Et s’il arrive à votre radiateur d’être désœuvré, l’électricité qu’il consommera pour maintenir votre chauffage sera intégralement remboursée par Qarnot !

Rendre le chauffage intelligent

Pour gérer ce remboursement, le QH-1 est doté d’un compteur intégré. Du coup, Qarnot en a profité pour le rendre connecté et intelligent. Le radiateur étant déjà connecté à internet, vous voilà capable de le contrôler à distance, de recevoir des notifications sur la qualité de votre air intérieur ou encore de répartir au mieux votre chauffage.

© Qarnot Computing

Une alternative aux Data-centers polluants

Si les entreprises envoient leurs calculs dans nos radiateurs, c’est qu’elles ne l’envoient pas ailleurs. Or, cet ailleurs, ce sont les Data-centers. Les data-centers sont de véritables bunkers bourrés d’ordinateurs, de serveurs et autres baies de stockage. A l’heure actuelle, c’est vers eux qu’est dirigée la quasi-totalité de la demande des entreprises.

© Wikipedia

Le problème, c’est qu’ils sont excessivement énergivores, et une véritable plaie environnementale. En 2015, le cofondateur de Qarnot Computing – Paul Benoît – affirmait qu’ils « consommaient près de 3% de l’électricité mondiale, 7% en France ». La raison de ce gaspi massif d’énergie réside principalement dans le refroidissement de leurs installations. Dans les data-centers, la chaleur générée par les appareils est en effet inutile, et doit être neutralisée par une armée de climatiseurs et autres circuits de refroidissement. Au final, les 2/3 de l’énergie dévorée par les Data-centers sert uniquement à leur refroidissement…

Alléger l’utilisation de data-centers au profit de systèmes comme celui de Qarnot représenterait donc une avancée majeure contre la crise énergétique et la pollution mondiale.

Une avancée, mais pas une solution

Obligé de chauffer en été…

Le premier souci que pose le radiateur-ordinateur, c’est qu’en faire en été ? Certes, la magie d’internet permet de rediriger la demande vers des pays où les saisons ne coïncident pas avec les nôtres, voire des pays aux climats constamment plus froids. Mais cela n’est pas suffisant.

La solution proposée par Qarnot est de rediriger la demande vers des endroits peu utilisés en été, comme les écoles par exemple, où le chauffage resterait allumé en toute saison. Au moins, aucune énergie ne serait alors consommée pour le neutraliser.

Une offre surtout pour les collectivités

En parlant d’écoles, justement, il faut aussi noter que les radiateurs-ordinateurs sont pour le moment destinés en majeure partie aux collectivités. En effet, le prix d’achat, d’installation et de maintenance des QH-1 est très important.

En 2015, le Conseil Departemental de Gironde estimait un surcoût de 600 000 € par rapport à une installation classique. Qarnot prenant tout à sa charge (une partie pouvant aussi être subventionné par l’Etat) il est alors normal pour eux de se tourner en priorité vers les installations publiques, les logements sociaux ou les complexes résidentiels.

Alors peu de chances de les voir fleurir à qui mieu-mieu dans les maisons ou appartements particuliers…

Une offre qui peine à décoller

Malheureusement, l’offre de Qarnot Computing existe depuis longtemps et peine à décoller. Les raisons sont nombreuses. Entre autres:

  • La nécessité d’être relié à la fibre pour profiter du QH-1. Même si le déploiement du haut-débit reste en évolution constante, de nombreux foyers n’y sont toujours par éligibles.
  • Le surcoût de l’installation.
  • La pression des lobbys des data-centers et du chauffage (gaz, bois…).

© Qarnot Computing

En conclusion, le radiateur-ordinateur de Qarnot est une belle initiative tant sur le plan social qu’environnemental. En effet, elle tend à réconcilier particuliers et entreprises au point de vue de la consommation énergétique à l’aide d’un système gagnant pour tous. Elle offre aussi une alternative inédite aux data-centers, et propose un recyclage énergétique bienvenu pour le salut de notre planète. Ce système ne représente cependant pas une réelle solution étant donné qu’il vise à recycler le gâchis plutôt qu’à l’empêcher. A l’inverse, il pourrait même encourager les entreprises à consommer toujours plus en leur proposant des prix de calculs bien plus bas !

Mais, ce qui est sûr, c’est que recycler notre énergie gâchée restera toujours bien mieux que de simplement la perdre !

Aller plus loin

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nicolas josseline
Nicolas josseline
1 année il y a

comment pouvoir se renseigner pour ses radiateurs ,a savoir l’installation ,en existe t-il en Normandie; région ou il fait froid assez longtemps

Nicolas josseline
Nicolas josseline
1 année il y a

bonjour, je désirais savoir si ses radiateurs existe en Normandie ,région ou il fait froid assez longtemps ,
A savoir quel sont les conditions pour obtenir tout les renseignements concernant ses radiateurs merci

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Lire les articles précédents :
« The Leftovers » : partir un jour, sans retour

La référence aux 2B3 s’arrête là. Adaptée du roman de Tom Perrotta (« Les Disparus de Mapleton » en français) et dont...

Fermer