fbpx
 

Culture Séries

« The Office », la papeterie rit

Par Ian · 15 février 2019 · Aucun commentaire

Ecrit par Ian

Présenté sous la forme d’un faux documentaire, The Office est une comédie américaine (adaptée d’une version anglaise à l’origine) créée par Ricky Gervais et Stephen Merchant. Diffusée entre 2005 et 2013, elle met en scène avec humour le quotidien d’employés d’une société de papeterie, Dunder Mifflin, ainsi que les fantaisies de leur employeur : Michael Scott. Petit retour sur une série culte !

Réception 1

Source : IMDB

Dunder Mifflin, ici Pam. Oh bonjour Monsieur Stevenson, comment allez-vous ? Vous souhaitez renouveler vos stocks de papier pour l’année ? Très bien, je vous passe Dwight Schrute, notre meilleur commercial.

Ours et betteraves

Source : IMDB

Ah bonjour Monsieur Stevenson ! Question : à combien de kilomètres à la ronde un ours peut-il détecter l’odeur d’un salami ? Faux : huit kilomètres. Huit kilomètres c’est d’ailleurs la distance que j’ai dû parcourir enfant afin de revenir chez moi lorsque mes parents m’ont abandonné pour avoir jeté l’huile d’une boite de sardine. Éducation allemande. Ma Großmutter savait y faire, vous pouvez me croire.

Il faudrait que vous passiez à la ferme un jour pour boire un bon jus de betterave, rien de mieux pour le cholestérol. D’ailleurs, je peux élever ou réduire mon taux de cholestérol par la seule force de la pensée. Cela vous la coupe hein ? Bref, vous pourriez rencontrer Mose, l’un de mes soixante dix cousins, chacun meilleur que les autres ! Jim ! Excusez-moi Monsieur Stevenson, vous disiez ? Jim non ! MICHAEL !

Réception 2

Ici Pam, Monsieur Stevenson. Vous êtes toujours en ligne ? Veuillez excuser Dwight, il a eu des petits soucis avec son… agrafeuse. Je vous passe directement Michael Scott, notre directeur de filiale.

Ce que Michael Scott disait

Source : IMDB

Monsieur Stevenson ! Quel bon vent vous amène ? Ah mais c’est top moumoute cela ! Vous ne le regretterez pas. Allez, pour vous remercier de renouveler votre confiance en Dunder Mifflin, je vous offre un magnifique panier garni. Avec des tortues en chocolat. Vous aimez les tortues ? Je les trouve fascinantes. Mes employés ici sont un peu mes tortues. Le bureau est comme leur carapace qui les protège des aléas de la vie. Je les aime et ils m’aiment. Il faut savoir se faire aimer de ses employés, ne pas leur inspirer de la peur. Est-ce que je préfère être aimé ou craint ? Facile. Je veux que mes employés aient peur de tout l’amour qu’il me porte.

Attention cependant à ne pas dépasser les bornes. Je ne tiens pas à aller en prison, avec les Détraqueurs et tout le reste. Pas que je sois superstitieux, non, je suis un peu stitieux. Toby, notre, DRH, ferait bien, lui, d’y aller en prison. Il ne fait pas vraiment parti de notre famille. D’ailleurs, il est divorcé et ne fait donc même plus parti de sa propre famille. Vous trouvez que je suis dur ? C’EST CE QU’ELLE DISAIT. Allô ? Monsieur Stevenson ?

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
Les nouvelles aventures de Sabrina : Entre sorcellerie, paganisme et christianisme

Les nouvelles aventures de Sabrina, une des dernières séries de Netflix racontent la vie d’une adolescente de 16 ans sur...

Close