Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d34f5bfa-b427-42e6-ba36-8b0a5ed40798.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
 

Histoire Séries

Du rétro-série avec Black Adder

Par Wanda · 26 mars 2019 · Aucun commentaire

Ecrit par Wanda

Si jamais vous êtes une quiche en histoire et que vous devez passer le bac cette année, évitez à tout prix la série comique Black Adder (La Vipère Noire). Diffusée en 1983, et dirigée par Richard Curtis, Rowan Atkinson et Ben Elton, elle se déroule sur 4 saisons où nous suivons les aventures du personnage du même nom, Black Adder si vous avez bien suivi jusqu’ici, mais à différentes époques.

Black Adder est arrivé, sans s’presser… Source : Black Adder

Mais d’abord, parlons un peu du casting. En tête d’affiche nous avons Rowan Atkinson, qu’il n’est nul besoin de présenter. Et on est assez loin du clown à gags visuels du Mister Bean qu’on connaît. Déjà parce qu’il s’appelle La Vipère Noire, et vous m’excuserez mais on a vu plus pitre comme nom, d’ailleurs il valait mieux ça que Légume Noir, comme il en avait décidé au départ. Surtout quand on veut se la jouer Prince diabolique.

Père Castor, raconte-nous une histoire

On s’enjaille chez Richard III. Source : Black Adder

La première saison se déroule pendant la Guerre des Deux Roses. Et là, les scénaristes nous proposent une toute autre version de l’histoire avec un grand H. L’Angleterre a droit à un Richard III glorieux et un Tudor trépassé, d’où le Richard IV, et ce dernier a deux fils (quel supplice), le talentueux Henri et le fourbe Edmund. C’est donc sur fond de trahisons, de conspirations et de meurtres que se passe toute l’intrigue de la première saison. Mais pas que.

Pour démarrer sur des chapeaux de roues, elle fut co-écrite par Rowan Atkinson lui-même ainsi que par Richard Curtis, qu’on connaît surtout pour des comédies grand public et légèrement à l’eau de rose (Le Journal de Bridget Jones, Good Morning England, Quatre Mariages et un enterrement…), mais qui pour le coup se permet sans aucune retenue de l’humour noir de café et potache, ainsi qu’un langage aussi cru que l’était Léguman. Pour les saisons suivantes, Ben Elton assure la relève de Rowan Atkinson avec brio et ce dernier nous fait toujours autant marrer en interprétant les différents « Black Adders ». On peut dès lors affirmer qu’il s’agit d’une série proposant une vision très élargie de la lignée des « Black Adders », mais aussi de la lignée des « Baldricks ». Non je n’ai pas éternué, Baldrick (interprété par Tony Robinson) est le nom du fidèle compagnon de la Vipère Noire, enchaînant les maladresses, mais également les propos aussi décousus et incohérents qui sont à mourir de rire. Baldrick est une sorte de moulin à paroles, mais avec probablement le QI d’un navet.

Black Adder à travers les âges, le Doctor Who version vil et mesquin

Baldrick tente de rédiger l’Encyclopédie et définit le chien : “Ce n’est pas un chat” Source : Black Adder

La deuxième saison se passe sous le règne d’Elisabeth 1ère, interprétée par Miranda Richardson. Une reine farceuse, qui a la main très leste sur les mises à mort « pour rigoler » et qui s’amuse à faire tourner en bourrique sa Vipère Noire adorée. D’ailleurs, à partir de cette saison, la série prend des allures de pièce de théâtre, à cause d’une restriction de budget. En effet, la première saison a été tournée en décors naturels, avec une multitude de personnages en habits d’époque. C’est pour cela que les saisons suivantes ont été tournées en studio, afin de limiter les dépenses et se concentrer plutôt sur le côté comique, donnant cet aspect théâtral, avec des plans plus resserrés sur les expressions et la gestuelle des acteurs.

L’art du théâtre avec Georges III en guest star. Source : Black Adder

La troisième saison dépeint un Georges III totalement à la ramasse, qui aime se faire des bisous sur le biceps, tout en se laissant vivre. Heureusement qu’il peut compter sur le soutien de son majordome Black Adder pour corrompre la Chambre des Communes, au risque de se fâcher avec l’un des membres âgé d’environ 12 ans et demi. Là encore, la série nous raconte une Histoire (toujours avec un grand H) revue et corrigée, mais tellement drôle qu’on en préférerait largement cette version à la vraie. Quant à la quatrième saison, elle se déroule pendant la Première Guerre Mondiale, en 1917, dans les tranchées. Et rien que pour le dernier épisode, la série vaut le détour. Car non seulement elle fait rire tout du long, mais elle laisse tout-de-même un léger goût d’amertume, comme un mélange de « chaud-froid », quand on passe d’un coup du rire aux larmes. Parce qu’on regrette que la série se termine, mais aussi parce que… Bref, je ne vais pas spoiler, je n’ai pas envie de finir sur au pilori.

Trois petits cochons? Non! Trois bonnes raisons

La Der des Ders pour la Vipère Noire. Source : Black Adder

Et voici en prime trois raisons supplémentaires de regarder cette série complètement déjantée et décalée : Vous reconnaîtrez certains acteurs de films à succès, au pif : Certains ont joué entre autres dans les Harry Potter, et ils y sont encore jeunes et fringants (rappelons qu’il s’agit d’une série qui a 35 ans). Plusieurs des personnages de la série sont interprétés par Hugh Laurie (tout jeune et fringant aussi, de ce fait), et voir le Mister Bean qu’on connaît habituellement revêtir le rôle d’un sombre séducteur est particulièrement… Particulier.


Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d91bba44-70a9-4589-9fef-d92722984b0d.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
Lire les articles précédents :
Photo by Marko Blažević on Unsplash
Que faire lorsqu’on trouve un animal domestique abandonné, errant ou blessé ?

C’est une situation à laquelle la plupart d’entre nous a été confronté ou va être confronté : dans la rue,...

Fermer