fbpx
 

Culture Séries

[Les nouveaux Western] Cycle 2 : Godless

Par Marie · 6 mars 2019 · Aucun commentaire

Godless

Ecrit par Marie

Le Western n’est pas mort ! Si certain d’entre vous associent encore ce genre à l’harmonica lancinant d’Ennio Moriconne, au regard de braise de Clint Eastwood ou encore aux reliefs arides de Monument Valley, il est temps de chausser vos bottes et de découvrir la nouvelle génération des aventuriers du Grand Ouest Américain, avec aujourd’hui la série Netflix Godless.

Je vous propose, au cours des cinq prochaines semaines,  de sortir vos revolvers ; d’enfourcher vos montures et de venir découvrir des pépites qui renouvellent et actualisent le Western.

 Godless: à la recherche de la rédemption

Godless est une pépite produite par la plateforme Netflix et composée de 7 épisodes dont la durée varie de 45 minutes à 1h20. Ecrite et réalisée par Scott Frank, produite par Steven Soderbergh, elle offre un casting de premier choix avec, en particulier, Jack O’Connell, Jeff Daniels ou encore Michelle Dockery, la « Lady Mary » de Downton Abbey.

Une histoire dense et complexe qui se tisse en sept épisodes

Tout commence par un massacre, celui perpétré par la bande de Frank Griffin (Jeff Daniels), terrible hors la loi qui terrorise la région. Accompagné de trente hommes, il saccage la ville de Creede et en assassine tous les habitants. C’est sur cette scène que s’ouvre la série, alors que le Marshal John Cook traverse la ville et découvre le carnage. Au même moment, un homme désarmé arrive à cheval dans la ferme d’Alice Fletcher (Michelle Dockery). Cette fermière, une veuve vivant avec son fils et sa belle-mère indien.ne.s, le blesse par accident avant de l’accueillir chez elle. Cet homme, c’est Roy Goode (Jack O’Connell), un Cow-Boy peu loquace et au sombre passé. On comprend bien vite que ledit Roy Goode n’est autre qu’un membre dissident de la bande de Griffin. Ayant trahit son chef et s’étant enfuit avec son trésor, il est activement recherché par ce dernier qui s’est juré de réduire à néant tout ceux qui lui prêteraient assistance. Les actions d’Alice mettent ainsi en danger les habitants de La Belle, ville minière endormie et qui survit avec difficulté à la suite d’un grave accident aux terribles conséquences.

C’est sur cette base, au demeurant simple, que se tisse une intrigue riche en personnages et en rebondissements.

Godless

©Allociné

La ville de La Belle, la réelle trouvaille de la série

Au delà de l’intrigue haletante et des  paysages à couper le souffle, la réelle trouvaille de la série (qui aurait peut-être mérité d’être bien plus creusée) est la ville de La Belle et sa population uniquement féminine.

Car en fait, dans Godless, tout tourne autours de La Belle. et cette ville minière, perdue au fin fond du Nouveau-Mexique, n’a de léger que son nom. Dès le premier épisode le cadre est posé: depuis deux ans, en dehors du shériff et de son assistant, la ville n’est plus occupée que par des femmes. On apprend vite que cette situation unique cache un terrible traumatisme : la mort des maris, frères et fils à la suite d’un accident meurtrier. Laissées seules dans un monde hostile et sans ressources, les femmes de La Belle ont néanmoins réussi à survivre, prenant la place de leurs hommes, travaillant la terre, tenant commerce et construisant une église pour un prêtre dont l’arrivée semble pour le moins hypothétique. L’arrivée de Roy Goode reporte la colère de Frank sur les habitantes de la ville qui devront faire appel à des ressources insoupçonnées pour défendre La Belle et leurs vies.

Femme de la Belle, à la défense de la ville

Ces femmes, dont les portraits auraient pu être bien plus développés au fil de l’intrigue, sont la vraie réussite de la série. Si Alice Fletcher y joue clairement un rôle central (femme au caractère trempé loin du portrait de la veuve éplorée), la soeur du shériff est également un personnage peu commun dans le milieu du western (qui se trouve libérée par la tragédie de la ville de la Belle et prend les rênes de sa famille, de la ville mais aussi et surtout de sa propre vie), de même que l’institutrice (ancienne prostituée, seule à pouvoir remplacé le maître mort dans la mine).

 

Aller plus loin

La saison 1 de Godless est disponible en streaming sur Netflix.

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
A Story About My Uncle, un jeu vertigineux

Si vous êtes adepte de speed-running et non sujet au vertige, A Story About My Uncle devrait vous satisfaire. Sorti...

Close