fbpx
 

Culture Gaming

Les jeux-vidéo coop (local), c’est cool

Par Julien · 17 avril 2020 · Aucun commentaire

Ecrit par Julien

Imaginons que vous soyez bloqués chez vous des semaines durant. Que faire pour s’occuper? Lire des livres c’est chouette (même si ça peut rendre les femmes dangereuses) mais arrive un moment où l’on a fait le tour de la bibliothèque. Il y a bien les jeux de société qui sont intéressants mais vous n’avez pas toujours le bon nombre de personnes disponibles.
Voici donc une liste de quelques jeux vidéo dont le fun est décuplé par du coopératif local (sur le même écran). Quelques jeux plutôt idiots qui amuseront les gamers comme les joueurs très occasionnels. En route mauvaise troupe!

The Cave, pour les énigmes stupides et un casting hétéroclite

Je vous renvoie vers l’article de Wanda sur le sujet. Une valeur sûre qui peut même se jouer avec une seule manette, simplement parce qu’il y a plus dans deux têtes (ou plus) que dans une.
Idéal si la dextérité et les réflexes ne sont pas vos points forts.

Door Kickers : Action Squad, pour la subtilité tactique

Spin Off Plate-forme/Action de la franchise Doors Kicker, il s’agit d’un jeu développé comme une blague plus qu’autre chose. Le but est sensiblement le même que dans Door Kickers : incarner une escouade du Swat pour libérer des otages ou maîtriser des criminels. C’est juste un poil moins subtil.
Le jeu se prend extrêmement au sérieux comme en témoigne la description de la difficulté de l’agent équipé d’un fusil à pompe : LOL (il est effectivement surpuissant, malgré une tendance à tuer aussi les otages) ou encore le réserviste sous équipé qui se balade en caleçon.

Sympa en solo, le multi permet des approches plus efficaces et surtout justifie des classes comme l’éclaireur ou le bouclier proches de l’inutile en solo. Pour ceux qui aiment l’action avec un poil de « stratégie » d’équipe.
A noter que la bande son est très film 90’s dans l’esprit d’un jeu qui a un côté film d’action de cette joyeuse décennie.

Pour 1 à 2 joueurs en ligne ou en local, développé par KillHouse Games
Disponible sur Steam, GOG, Switch et PS4.

Broforce : des effets pyrotechniques saisissants

The Expandables en version jeu de plateforme Les personnages sont des caricatures des héros de films d’action des années 70-80 voire 90. Entre Rambo, l’inspecteur Harry, Elen Ripley ou l’agent L Il y a de quoi faire. Là où ça devient rigolo, c’est que chaque personnage a ses propres compétences, et parfois c’est vraiment n’importe quoi. Cerise sur le gâteau, le « Bro » qui vous est attribué en début de niveau ou lorsque vous délivrez un collègue est totalement aléatoire. Autant le jeu est très moyen en solo, autant à 2 ou plus il devient très chouette.

Le décor entièrement destructible est l’ingrédient ultime rendant le jeu totalement confus mais surtout stupide et fun. Pour les amateurs de grand n’importe quoi et de bouillie de pixels.

Pour 1 à 4 joueurs, développé par Free Lives
Disponible sur Steam, GOG, Switch et PS4

Les jeux Behemoth : l’intelligence et la sobriété

Tir groupé pour un développeur à l’humour particulièrement loufoque et au narrateur génial (depuis BattleBlock Theater).
Site de The Behemoth : https://www.thebehemoth.com

Castle Crashers : le beat them all teinté de RPG

Un des premier gros succès du XBox live Arcade, il s’est offert dernièrement un portage sur Switch :

Défoncer des ennemis par palettes à coups d’épée, de masse, de sucette ou d’arc-en-ciel, tel est le programme de Castle Crashers.
Comme tous les jeux Behemoth, le jeu est assez confus et a l’humour des plus débiles. Si votre truc c’est l’action et les réflexes, alors c’est le plus adapté. Par contre, ce n’est pas le jeu le plus abouti ou le plus fin du genre. Pour autant, ça reste grâce à son ambiance un des plus funs.

Pour 1 à 4 joueurs
Disponible sur Steam, XBox live Arcade, XBoxOne, PlayStation Network et PS4

BattleBlock Theater : le jeu de plate forme sur l’amitié et les chats

Partis en croisière à bord du SS FriendShip, Hatty Hattington et ses amis sont capturés par des chats sadiques qui obligeront leurs prisonnier à les divertir au travers de niveaux de plateforme/puzzle de plus en plus retords.
Il me semble que le jeu est sorti sur Steam :

Outre les qualités habituelles des jeux de The Behemoth, celui-ci dispose d’un éditeur de niveaux des plus complets en faisant un équivalent à Mario Maker.
Sans être le jeu de plate forme le plus exigeant, il demande un minimum de dextérité pour s’en sortir sur les niveaux les plus alambiqués.
Inutile de préciser que l’histoire est prenante et tragique à la fois.

Pour 1 à 4 joueurs
Disponible sur Steam et XBox Live Arcade

Pit People : Attrapez les tous

Dernier en date, cette fois il s’agit d’un jeu tactique en tour par tour. Les mécaniques sont simplifiées de prime abord puisque le joueur ne gère que le placement, les unités attaquant un ennemi à portée au hasard. En pratique, le jeu se révèle plus fin que prévu de part la diversité des équipement et des types de personnages avec les nombreuses caractéristiques qui vont avec.
La valeur ajoutée sera justement cette multitude de personnages à recruter, qui sont en réalité capturés en fin de combat. Le narrateur de BattleBlock Theatre est de retour pour notre plus grand plaisir.

Un jeu où votre premier soigneur recrutable est un cupcake nommé Glutten est forcément génial.
N’hésitez plus et découvrez le destin tragique d’Horatio le cultivateur de myrtilles, Pipistrella la princesse badass, Josef le demi-cyclope et Sofia l’envoyée de la reine Isabelle de Castille.

Pour 1 à 2 joueurs en coop
Disponible sur Steam et XBoxOne.

Divinity Original Sins 1&2 : le CRPG à plusieurs

Pour terminer sur une note un peu plus sérieuse, voici un CRPG (RPG où l’on dirige un groupe, Baldur’s Gate étant l’initiateur du genre) Issu de l’univers Divinity mis en place par Larian depuis quelques années.

Divinity Original Sin : Une chasse au sorcière

Dans Divinity Original Sin vous incarnez un duo de « traque source », sortes d’inquisiteurs pourchassant les adeptes de la source, une magie puissante mais ayant une certaine tendance à corrompre ses utilisateurs.
Les déplacements se font en temps réel et les combats en tour par tour avec l’accent mis sur les synergies élémentaires. En clair, lancer des éclairs sur de l’eau électrocute les personnes ayant les pieds dedans, le sol enflammé peut-être éteint par un sort de pluie etc.
L’histoire n’est pas la plus originale ou la mieux menée qu’on ait vue mais cette possibilité de faire le jeu à deux en local (ou à distance) et  d’incarner de base un duo compense largement ce défaut.

Un autre intérêt est de pouvoir modeler son personnage à sa guise (pas de classe figée) et de pouvoir régler les conflits entre nos 2 protagonistes à coup de pierre-feuille-ciseaux. Mécanique insupportable en solo, elle s’avère très amusante en multi.

Divinity Original Sin 2 : de l’autre côté du mirroir

Très semblable à son prédécesseur, ce second opus affine la formule en proposant quelques types de pouvoirs en plus (métamorphes entre autres), 5 Races : humains, elfes, nains, hommes lézards ou morts vivants ainsi que la possibilité de jouer jusqu’à 4 en ligne et 2 en local.

Cette suite se passe plusieurs siècles après les événements de Divinity Oiginal Sin. Il n’existe pas de lien réel hormis l’univers et la jouabilité. Cette fois, c’est du côté des utilisateurs de la source que le joueurs est propulsé. Mieux maîtrisé et plus abouti, l’histoire est un cran au-dessus. Néanmoins, encore une fois l’intérêt du jeu viendra surtout de ses combats et son mode multijoueurs.

Pour ces deux derniers jeux, prévoyez quand-même 40 à 50 heures pour finir votre périple soit pas loin de 100h pour le diptyque. Pour les plus patients et persévérants d’entre nous, là où tous les autres jeux de la liste ont un côté plus immédiat.

Divinity Oirginal Sin : Ehanced Eddition et Divinity Oiginal Sin 2 Definitive Eddition, dévellopé par Larian, pour 2 joueurs en local (nécessite deux manettes)
Disponible sur Steam, GOG, XBOX One, PS4 et Swith (DOS2 uniquement).

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
Sortez capes et balais pour coopérer!

En ces temps de confinement, rien de tel qu'un bon jeu de société pour se changer les idées et partager...

Close