fbpx
 

Culture Culture Geek Gaming

Stellar Overload, le nouveau Minecraft ?

Par Wanda · 8 février 2018 · 2 commentaires

Une autre planète

Ecrit par Wanda

Vous aimez les sandbox ? Stellar Overload est fait pour vous. Muni d’un moteur basé sur les cubes, vous allez pouvoir explorer, récolter, construire et accomplir des quêtes dans un monde tout joli et tout mignon. L’aventure commence sur une planète cubique, où on vous demandera de partir à la recherche de votre frère disparu, parti lui aussi en quête d’aventures. Que d’aventures, dites-donc ! Et c’est parti pour…

C’est un paon.

…L’aventure !

Ce jeu est indubitablement un minecraft-like. Pour ceux qui auraient loupé le coche, Minecraft est la référence ultime en matière de sandbox, offrant une liberté totale d’action. En revanche, il se distingue par son côté scénaristique. En effet, s’il s’agit d’un sandbox, le monde est peuplé de pnj (des personnages non-joueurs) qui vous donneront des quêtes.

Un pnj sympa.

Vous aurez aussi l’occasion d’explorer quelques donjons, qui pourront par ailleurs vous donner pas mal de fil à retordre, certains étant de vrais casse-têtes. Et cela donne une autre dimension au jeu de construction. Un laser vous barre la route ? Aucun problème, vous pouvez modifier le décors à volonté. Certains cubes sont incassables, mais vous pouvez toujours résoudre les énigmes en vous servant de votre caboche, mais aussi de tout ce qui se trouve dans votre sac-à-dos. Comme quoi, les blocs de craie ramassés sur la route n’auront pas été inutiles…

« Sortez le la-seeeeer… »

Tout seul c’est bien, à plusieurs c’est encore meilleur

Stellar Overload est également un jeu multijoueur. Et ce mode est de toute façon préférable, surtout pour ceux qui aiment pourrir la vie de leurs partenaires de jeu. Quel bonheur de détruire les blocs sur lesquels se tiennent vos copains ! Plaisanterie à part, les serveurs peuvent accueillir jusqu’à cinq personnes, mais à partir de deux, c’est déjà très plaisant.

Paysage bucolique mais hostile

Creuser, miner, construire, démolir

Ajoutons quand même que le craft est un peu moins complexe que dans Minecraft. Ce qui semble un peu normal, le jeu étant encore en développement, avec accès anticipé. Il reste néanmoins complètement jouable, et pour ma part, je n’y ai encore rencontré aucun bug vraiment notable.

Un atelier pour construire des machin-choses, utiles ou pas.

Si vous vous sentez l’âme d’un Corbusier en herbe, l’univers recèle de pas mal de ressources à démolir afin d’encombrer vos poches de tout un tas de trucs qui serviront à construire tout ce que vous voulez, que ça soit la maison de votre tante Lucie, une forteresse ou même un vaisseau spatial.

Car oui, Stellar Overload n’est pas le nom de la planète sur laquelle vous êtes, mais plutôt le moment où le monde a explosé en plusieurs cubes. Si vous levez la tête, vous apercevrez d’autres mondes où, quand ça vous chante, vous pourrez vous rendre. De quoi offrir pas mal d’heures de jeu…

Là-bas, vers les étoileuh…

Où se procurer cette petite merveille?

Sur Steam, pour actuellement 19,99 euros : http://store.steampowered.com/app/397150/Stellar_Overload/

Le site officiel des éditeurs Cubical Drifthttps://www.stellar-overload.com/fr/index.html

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Chaton59
Chaton59
2 années il y a

est-ce qu’il y a un intérêt à tuer tous les paons pour se faire à manger? d’ailleurs, peut on mourir de faim ou se faire à manger comme sur minecraft pour regagner de la vie?

Wanda
2 années il y a
Reply to  Chaton59

Non, les paons ne se mangent pas, il n’y a pas encore cette possibilité de se nourrir ou de mourir de faim sur Stellar Overload, sauf si vous oubliez de vous nourrir à force de jouer. En revanche l’élevage a été évoqué sur le forum officiel des développeurs, mais rien de tangible, juste une idée. Qui sait, un jour? En attendant, vous pouvez toujours décimer toute l’espèce afin de récolter des choses plus ou moins utiles sur leurs pauvres petits cadavres de pixels. Pour regagner de la vie, il vous faudra fabriquer des médicaments assez simples à confectionner.

Carotéouf
Carotéouf
1 année il y a
Reply to  Wanda

Non détrompez vous le cygne se mange, il y en avait jadis à la table des rois

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Lire les articles précédents :
Gravity Light : la lampe à énergie écologique pour tous

Et s'il existait une énergie gratuite, écologique, illimitée, accessible partout et productible par tous ? Gravity Light Foundation propose d'éclairer...

Fermer