La conquête spatiale Culture Geek Gaming

Dune, un jeu épicé

Par Wanda · 25 mai 2018 · Aucun commentaire

Ecrit par Wanda

Thématique du mois : La conquête spatiale

Depuis le début des temps, l'humain observe les étoiles en rêvant de les toucher. Comment abordons-nous cette nouvelle conquête dans notre société, dans notre histoire et dans notre imaginaire ?

Sorti en 1992, Dune, jeu vidéo développé par Cryo Interactive, fût le tout premier à introduire le genre stratégie en temps réel (STR pour les intimes), y mêlant également le style jeu d’aventure. De part les dialogues, les graphismes très originaux pour l’époque, ainsi que la sublime bande-son que l’on doit entre autre à Stéphane Picq, ce jeu vidéo aura marqué bon nombre de joueurs pour son aspect immersif.

Dune, la planète des sables

Vous incarnez l’Élu, Paul Atréides

C’est vous!

S’inspirant de l’univers inventé par Frank Herbert dans sa saga littéraire créée en 1965, ce jeu a également repris certains aspects du film du même nom, de David Lynch, sorti en 1984. Vous êtes Paul, le fils de Jessica et Leto, à la tête de la maison Atréides. A ce moment de l’histoire de l’humanité, l’Épice est la seule substance permettant le voyage spatial. Et cette denrée extrêmement prisée n’est produite que sur une seule planète : Arrakis, aussi appelée Planète des sables, et peuplée par les Fremens, vos futurs esclaves… pardon, vos futurs compagnons d’aventures. Vos ennemis jurés, la famille Harkonnen, avec à leur tête l’effrayant Baron et le sanguinaire Feyd-Rautha Harkonnen (incarné par… Sting en personne, mais ne vous attendez pas à ce qu’il vous parle de Roxanne), vont malheureusement débarquer pour mettre la pagaille dans vos récoltes. Et vous mettre un peu la pression. Juste un peu.

Votre chère maman sera une alliée précieuse

Seulement voilà, grâce à l’aide de votre chère maman notamment, vous serez en mesure de combattre le Mal par l’Épice. Parce que oui, l’Épice donne aussi certains super-pouvoirs. Genre avoir des yeux super-bleus. Bon, on n’est pas ici pour vous spoiler toute l’intrigue, vous avez déjà les grandes lignes pour démarrer, c’est déjà pas mal.

Un gameplay à mi-chemin entre jeu d’aventure et stratégie en temps réel

Un ornithoptère, l’hélico du futur

Oui, c’est bien un jeu à la première personne, et les dialogues ont leur part du gâteau. Ils vous permettront de donner des ordres à vos troupes, de vous faire bien voir, de découvrir l’univers foisonnant de détails qu’est Dune. Vous pourrez également vous déplacer par les airs grâce à un ornithoptère, ou aller vous friter contre les méchants Harkonnens à dos de vers des sables, un gigantesque lombric avec pleins de dents pointues au bout, attiré par les vibrations du sol. On a la classe ou on l’a pas.

Les prémices du STR

Alors pourquoi « stratégie en temps réel » ? C’est très simple : Le jeu dispose d’une horloge, et le temps est compté pour récolter assez d’Épice et ne pas finir zigouillé par les troupes de Sardaukars de l’Empereur Shaddam IV qui vous réclameront régulièrement, et en de plus en plus grosses quantités cette précieuse denrée. Aucun moyen de tricher, ils sont pires que les impôts, ils vous retrouveront même en Suisse si vous ne payez pas rubis sur l’ongle. Il va donc falloir gérer vos troupes de Fremens et les déplacer de sietch en sietch via la carte pour optimiser vos rendements, construire une armée contre les vilains Harkonnens, et enfin, introduire un peu de végétation dans ce paysage aride. Il est également possible d’emmener deux compagnons dans vos péripéties, pas plus, car l’ornithoptère ne dispose pas d’un quatrième siège passager, et il est interdit de voyager en soute. Ils vous serviront dans vos quêtes, mais aussi pour former des troupes de Fremens, ou vous faire des alliés. Voire plus si affinité.

Dune, planète des sables

Votre petite chaumière

Feu d’artifice? Non, bombardements!

Visuellement, c’est très beau. Pour l’époque, c’était déjà surprenant. L’originalité des graphismes en  font un jeu particulièrement immersif et envoûtant. Les personnages sont hauts en couleurs, surtout les yeux. Les sietchs sont des sortes de cavernes troglodytes, votre palais recèle certains secrets bien gardés, et les voyages en ornithoptères en 3D étaient assez bluffants pour l’époque. Petite anecdote au passage, le jeu est sorti un an après la première guerre du Golfe. Et des scènes de bombardements entre Harkonnens et Atréides, mêlant les Fremens à la bataille, rappellent inévitablement les réels bombardements de 1991. Le détail est également poussé niveau immersion, prenez par exemple le système de sauvegarde : Il s’agit d’un miroir planqué dans le palais. Non, il n’est pas ici pour vous admirer, quoique…

Miroir, mon beau miroir

Vous pourrez également remarquer que vos yeux, au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu, prendront une couleur de plus en plus bleue. Ce détail est loin d’être anodin, il est lié à votre consommation d’Épice, mais vous permettra également de boire l’Eau de Vie. Pour en savoir plus sur cette eau si particulière, il faudra aller demander à votre maman. Pas celle que vous avez en vrai, on parle bien ici de Jessica Atréides, une Bene Gesserit, qui pourra faire de vous le Kwisatz Haderach, un personnage puissant et capable de certains dons de prescience.

Quand la musique est bonne, bonne, bonne

La bande-son du jeu nommée Exxos, est une création de Stéphane Picq et Philippe Ulrich. Elle fera un véritable tabac à la sortie du jeu, sera éditée sous forme d’un album intitulé Dune : Spice Opera, et est récompensée comme meilleure bande-son de jeu vidéo par le Tilt d’Or 1992. Des concerts au Japon ont même été donnés, ce qui était, pour l’époque, relativement rare. Planant et poétique, Dune mérite d’être joué rien que pour ce moment de pur bonheur auditif.

Dune, c’est comme Sega, c’est plus fort que toi

Dune 2, le premier VRAI jeu de stratégie en temps réel

La saga littéraire de Frank Herbert aura inspirée pas mal de développeurs tout au long de l’histoire du jeu vidéo. Ce jeu n’a été que le tout premier d’une longue série. On compte en tout cinq opus, assez différents les uns des autres. Le second, Dune II : La Bataille d’Arrakis, sorti la même année que le premier du nom, était le tout premier vrai jeu se stratégie en temps réel, introduisant dans son gameplay le schéma « récolter, construire, conquérir ». Mais ceci est une autre histoire…

Et où se procurer ce petit bijou ?

Eh bien figurez-vous que, 26 ans après, ce jeu est disponible gratuitement puisqu’il s’agit d’un abandonware. Le lien de téléchargement : https://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=78&fic=liens

Lire les articles précédents :
We are your friends : un coup de cœur festif totalement inattendu qui fait du bien

Max Joseph, un réalisateur inconnu chez nous, nous offre un sujet loin, très loin de son parcours, avec un premier...

Fermer