Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d34f5bfa-b427-42e6-ba36-8b0a5ed40798.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
 

Animaux Cinéma Culture Culture Geek

“L’île aux chiens”, Wes Anderson revient avec un film d’animation osé

Par Teddy · 4 mai 2018 · Aucun commentaire

Ecrit par Teddy

Avec “L’île aux chiens”, sorti le 11 avril 2018, Wes Anderson nous offre un magnifique film d’animation. Au Japon, un maire véreux décide d’envoyer tous les chiens sur une île-poubelle. Et c’est avec délice que nous suivons les aventures d’une tribu de chiens errants et d’Atari, un petit garçon bien décidé à retrouver son meilleur ami à quatre pattes.

Wes Anderson, dans le paysage cinématographique, c’est un ovni

Wes Anderson. Source Allociné

Source Allociné

Réalisateur au style inimitable, Wes Anderson nous offre tous les deux ou trois ans de petites merveilles dont lui seul a le secret.

Après le terrible succès de son “The Grand Budapest Hotel“, sorti en 2014, Wes Anderson revient avec son projet le plus osé: “L’île aux chiens”. Huit ans après sa première incursion dans le domaine de l’animation avec son très réussi “Fantastic Mister Fox“, Wes Anderson nous offre un nouveau délire, aux trouvailles visuelles et scénaristiques qui ont sacrément du cachet. Film improbable, “Lîle aux chiens“, est aussi bien un conte amusant, qu’un film aux allures politiques et critiques. Bref, encore une fois, Wes Anderson, dans son style inimitable, réussit ce qu’il entreprend.

Au Japon, la grippe canine atteint des proportions inimaginables. Des proportions si grandes que finalement, le maire de la ville de Megasaki ordonne que tous les chiens de la ville soient envoyés sur une petite île non loin de là qui sert de déchetterie aux habitants de la ville, l’île poubelle.

Source Allociné

Alors que les habitants obéissent sans mal, un petit garçon, Atari, décide d’aller chercher son compagnon, qui fut le premier voilà quelques mois à être envoyé sur l’île. Aidé par une bande de chiens abandonnés, Atari va alors se lancer dans un périple qui va se révéler être bien plus grand que le seul désir de retrouver son chien …

Un film d’animation adulte, comme on en voit peu, aussi dépaysant, qu’intelligent et merveilleux

Brillant, voilà ce qu’est “L’île aux chiens“. Avec ce film, Wes Anderson réussit un étonnant tour de force on ne peut plus osé, nous amusant et nous touchant, avec un film qui aborde un sujet difficile, un relief politique certain, un décor sans vie, et des parties de son film qui sont en Japonais non sous-titrè. Ça fait beaucoup et pourtant cette “… île aux chiens“, est une merveille qui se déguste et l’on en redemande.

Source Allociné

Travail d’orfèvre, bijou d’animation, “L’île aux chiens“, est un film superbe qui regorge d’inventivité. Sa mise en scène est calibrée, ses plans sont magnifiques, Wes Anderson y a injecté toute une culture japonais à laquelle il rend hommage, tout comme il s’inspire et rend hommage au cinéma d’animation de celle-ci. On notera la richesse incroyable dans les détails, en ce qui concerne les décors, les matières, la profondeur, les cadrages, et bien entendu les personnages et leurs évolutions. Rien n’est laissé au hasard ici, mais alors que le piège de la démonstration était là, alors qu’il aurait pu manquer de spontanéité par exemple, ou faire factice, le tout fonctionne à merveille et c’est un petit éblouissement. On en prend plein les yeux et c’est une belle bouffée d’air frais. Une bouffée d’air qui vient aussi grâce à la superbe BO signée Alexandre Desplat.
Mais attention, ce petit éblouissement, est réservé toutefois pour un public adulte. Certes, “L’île aux chiens” est un film d’animation en stop motion, mais l’intrigue et ses sujets accrocheront plus les adultes que les enfants. “Lîle aux chiens” est un divertissement, mais comparé à un “Fantastic Mister Fox“, il est plus sombre et son humour est plus cinglant.

Source Allociné

Un casting de voix à tomber par terre

L’île aux chiens“, c’est aussi un film qui nous offre un panel de personnages tous plus excellents, attachants et drôles les uns que les autres. Je parle bien sur de nos amis les bêtes, puisque ce film fait le choix osé de nous emporter en permanence du point de vu des chiens, d’où le fait, que les dialogues ne soient pas traduits chez les hommes. N’ayant pas eu la chance de le voir en VO, mon cinéma n’avait que la VF en stock, cette dernière demeure réussie et réunit un sacré casting de voix, Isabelle Huppert, Romain Duris, Daniel Auteuil, Mathieu Amalric, Vincent Lindon, Yvan Attal, et même l’immense Jean-Pierre Léaud.

Source Allociné

L’île aux chiens“, est donc un excellent cru Wes Anderson peut être l’un de ses meilleurs (oui, il faut quand même passer l’euphorie de la découverte). C’est un bijou d’animation, c’est un bijou de divertissement, c’est un bijou de narration, qui arrive à nous offrir quelque chose avec énormément de relief, suivant aussi une aventure amusante, qu’un film résolument politique, allant presque jusqu’à chercher dans le thriller, s’amusant des complots.

Bref, “L’île aux chiens” est un petit bijou, qu’il serait bien dommage de rater.


Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d91bba44-70a9-4589-9fef-d92722984b0d.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
Lire les articles précédents :
Pourquoi on ne peut plus renverser les vieilles dames en musique !? GTA IV perd une partie de sa bande-son

On ne présente plus le jeu vidéo GTA, le fameux simulateur de gangster mêlant braquages, courses-poursuites et larcins en tout...

Fermer