fbpx
 

Application Art de vivre Bien-être Test produit

[Se rendre heureux] Cycle 3 : Méditer avec son mobile? Test de l’application Calm

Par Bertrand · 29 avril 2020 · Aucun commentaire

Ecrit par Bertrand

La méditation est une technique bien évidemment connue pour apaiser sa conscience et favoriser sa concentration. Des applications mobile comme Calm ou Petit Bambou ont fleuri sur la tendance de la méditation de pleine conscience. Que valent-elles?

A l’heure où j’écris ces mots, le confinement et le Covid19 prennent une place considérable dans nos vies. La panique générale a cédé la place à une morosité ambiante, des incertitudes et des questionnements sur nos modes de vie. Faut-il se recentrer? C’est ce que propose la méditation.

Cela fait plusieurs mois que j’utilise l’application Calm (qui n’était au début disponible qu’en anglais), aussi ne vais-je parler que d’elle ici. Ce genre d’application en rend sceptique plus d’un. Personnellement, elle m’est très utile au quotidien pour m’aider à méditer et apprendre certaines techniques que je n’aurais pas connu seul. Néanmoins, faire un peu de coaching, par exemple avec de l’hypnose, peut être d’une grande aide pour démarrer.

La méditation n’est pas l’apanage des gourous

Méditation de pleine conscience

Méditation de pleine conscience

Désolé pour ce titre, mais j’ai toujours voulu utiliser cette expression. Avant de m’y mettre sérieusement, la méditation était pour moi une pratique obscure, utilisée uniquement par certaines religions, et très autocentrée. Je pensais que le but était de s’isoler du monde et de ne penser qu’à soi, de ne faire que réfléchir et rêver pendant des heures.

Et bien c’est tout l’inverse.

La méditation de pleine conscience est faite dans un seul but : prendre conscience de l’instant présent. L’idée est de prendre du recul par rapport aux événements et surtout par rapport à ses émotions. On ne va pas être complètement apathique au bout de trois séances, mais le but est de prendre les choses moins à cœur et de ne plus être esclave de ses humeurs.

L’idée est aussi d’arrêter de ressasser le passé et de ne pas être stressé par l’avenir. Combien de fois vous est-il arrivé de ruminer sur un événement passé pendant des heures? Passant d’un état d’angoisse à de la colère. Pourtant, on ne peut rien y changer… Combien de fois étiez-vous stressé-e par un événement futur, comme un important rendez-vous, un entretien d’embauche? Pourtant, on ne peut pas prévoir comment cela va se passer. Et c’est là qu’intervient la pleine conscience, se focaliser sur l’instant présent. Être maître de ses émotions. Et profiter de la vie.

Enfin, la méditation, au lieu de nous renfermer sur nous même, développe l’empathie. Car c’est prouvé, pour être heureux, il faut s’ouvrir aux autres. On développe alors la bienveillance, l’écoute, l’attention. Et directement, cela développe également la bienveillance, l’écoute et l’attention envers soi-même: on évite les jugements, l’autocritique, on écoute son corps et son esprit. On regarde d’un œil nouveau ce qui nous entoure, les personnes, la nature. On devient, même si cela devient presque paradoxalement de l’auto-critique, un « bon humain ».

Une technique basée sur la concentration

L’objectif d’une séance de méditation est de se concentrer, disais-je, sur l’instant présent. Mais quoi de mieux que nos pensées pour nous distraire. Nous sommes naturellement habitués à réfléchir et à faire. Nos cerveaux sont plus que jamais alimentés par un flux de réflexions, d’images, de sentiments positifs et négatifs. Tout cela nous empêche de vivre au présent et nous attire sans cesse vers les ruminations du passé et les angoisses du futur. La méditation va, par sa pratique volontaire et régulière, nous extraire de ces pensées. La pratique doit être stricte et quotidienne, mais le jeu en vaut la chandelle.

Les techniques pour améliorer sa concentration sont nombreuses, mais la principale et reine de toutes reste la respiration. Pendant sa méditation, rien d’autre ne doit perturber notre attention sur notre inspiration, et notre expiration. L’esprit, surtout au début, a tendance alors à s’en éloigner, pour nous occuper et nous préserver de l’ennui. Le jeu de la méditation est alors de revenir à la respiration. Attention, comme je pensais au début, le but n’est pas d’être à 100% centré sur notre respiration, au point d’être frustré dès qu’en s’en extraie. Au contraire, l’art de méditer est dans l’acte de revenir sur notre respiration, de redevenir concentré à nouveau.

L’exercice n’est pas aisé, ni inné. Le pratiquer seul peut être frustrant alors que certains « professeurs » peuvent nous apprendre à « muscler » notre concentration. Aussi, des applications peuvent également aider.

L’application Calm

 

Application Méditation Calm Tamara Levitt

Tamara Levitt, Head of Mindfulness

Cette application créée en 2012 à San Francisco est dédiée à la méditation, la relaxation et l’endormissement. Elle a été fondée par Michael Acton Smith et Alex Tew, mais c’est Tamara Levitt, qui a rejoint l’entreprise en 2014, qui a impulsé à l’application l’idée générale qu’elle développe aujourd’hui. Elle en est devenue l’auteure et la narratrice principale (en anglais). L’application a notamment été nommée comme application iphone de l’année 2017.

L’application offre plusieurs fonctionnalités, dont les principales sont « Dormir » et « Méditer« . Pour dormir, vous pouvez écouter de la musique douce, des bruits de nature, ou encore écouter des histoires lues (et retourner en enfance…). Ici, certains artistes participent à l’application comme Sigur Rós pour de la musique ou Eva Green qui nous lit une histoire. Je ne me sers pas de cette partie, préférant Tingles pour écouter de l’ASMR.

La partie « Méditer » propose plusieurs programmes différents. Le principal reste « 7 jours de Calm » suivi de « 21 jours de Calm » qui est excellent pour débuter. En 10 à 15 minutes par jour, vous y apprendrez plusieurs techniques pour méditer. De la respiration, à l’attention, en passant par le scan corporel. Les bases y sont acquises pour se débrouiller seul par la suite, mais vous pouvez évidemment suivre d’autres programmes.

Application Méditation Calm

Aperçu de l’application Calm

Méditer avec l’application mobile

Lors de ces sessions, la narratrice vous guide avec une petite introduction puis la pratique en elle-même, où vous l’écouterez vous donner des conseils sur la méditation, des astuces et vous expliquer pourquoi faire tout cela. A la fin, elle vous aidera à revenir lentement à votre pièce et nomme l’exercice du lendemain. Une fois la séance finie, vous êtes amené à lire une phrase inspirante et à indiquer votre humeur du jour.

Des statistiques retracent vos humeurs et votre parcours (nombre de séances, temps cumulé, série la plus longue). Cette partie est un peu spéciale à mon goût car si l’application nous indique qu’il n’y a pas de compétition, les statistiques nous indiquent presque le contraire.

Cette application m’a beaucoup aidé à aller plus loin que mes séances de coaching. Si je ne suis pas assidu, tant pis, au moins j’essaie, et les techniques que j’ai pu apprendre me permettent de me recentrer et de moins stresser quand je pense au passé ou au lendemain.

Aller plus loin

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
Mars on Earth, 2020, la série musicale confinée d’Emilie Simon

Inspirée par le confinement et l’épidémie du Covid19, Emilie Simon, auteure-compositrice-interprète de musique électronique, dévoile toutes les semaines un nouveau...

Close