Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d34f5bfa-b427-42e6-ba36-8b0a5ed40798.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
 

Animaux Art de vivre

Que faire lorsqu’on trouve un animal domestique abandonné, errant ou blessé ?

Par Bertrand · 20 mars 2019 · Aucun commentaire

Photo by Marko Blažević on Unsplash

Ecrit par Bertrand

C’est une situation à laquelle la plupart d’entre nous a été confronté ou va être confronté : dans la rue, on croise un animal blessé, un chien, un chat trouvé. Que faire dans cette situation ? Des vétérinaires aux refuges pour animaux, voici toutes les étapes pour ne pas être soi-même perdu.

En tant que membre de l’association de protection des animaux Les Chachous de Chacha, j’ai souvent été confronté à cette question. Nous sommes fréquemment contactés pour des animaux trouvés, abandonnés et/ou blessés, à la rue. Ces appels à l’aide sont essentiellement passés sur Facebook, et peu de personnes savent que des actions simples peuvent permettre de sauver rapidement l’animal trouvé.

1ère étape : faire un “état des lieux” de l’animal trouvé

Photo by Lily Banse on Unsplash

Photo by Lily Banse on Unsplash

Il faut avant tout analyser la situation pour savoir quoi faire :

  • Quel type d’animal avez-vous trouvé ? Est-ce un animal sauvage, un animal domestique ? Un chien ou un chat ?
  • L’animal est-il blessé ?
  • A-t-il des signes distinctifs qui permettent de voir si il a une famille ? Cela peut être un collier ou un tatouage dans l’oreille. Encore plus révélateur, pouvez-vous l’approcher facilement ? Si oui, il a donc l’habitude du contact humain.
    A noter : il peut y avoir deux types de tatouage dans l’oreille, une série de chiffres et de lettres qui correspond au numéro d’identification, ou un simple signe (une lettre, la plupart du temps P, ou une croix) qui indique que l’animal est identifié par puce électronique.
  • Quand et où l’avez-vous trouvé ? Si c’est dans la nuit et que vous êtes face à un chien, il est peu probable que ce soit normal qu’il se trouve seul. Si vous trouvez un chien en plein champs, il est sûrement perdu. Un chat, au contraire, peut simplement être en train de se promener ou de chasser.
    Essayez de contacter l’entourage, les passants ou les habitants aux alentours. Ils ont peut-être des informations à fournir, et sinon, ils seront informés si quelqu’un cherche l’animal dans le quartier.

Toutes ces données vont permettre d’établir un diagnostic de la situation, que vous allez pouvoir communiquer aux personnes que vous allez contacter par la suite.

Animal blessé : directement chez le vétérinaire

Si vous trouvez un animal en situation critique, la chose la plus urgente est de l’emmener chez un vétérinaire pour qu’il puisse être rapidement soigné.

Vous pouvez au préalable contacter par téléphone le(s) vétérinaire(s) le(s) plus proche(s), vous trouverez aisément leurs coordonnées sur Internet, y compris les cliniques vétérinaires ouvertes la nuit ou les dimanches et jours fériés.

Si vous vous inquiétez du coût des soins, il y a plusieurs “écoles” :

  • le vétérinaire peut le prendre en charge gracieusement,
  • il peut aussi faire appel à la mairie de la ville où vous l’avez trouvé, les mairies ayant l’obligation de prendre en charge les animaux (art. L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales),
  • si rien de tout cela n’est proposé, vous pourrez demander de l’aide à une association de protection des animaux. Notez néanmoins que les ressources des associations sont limitées.
Photo by Echo Grid on Unsplash

Photo by Echo Grid on Unsplash

Trouver conseil auprès d’une association de protection des animaux

Comme dit précédemment, vous pouvez demander de l’aide à une association. Elle ne sera peut-être pas en mesure de prendre en charge l’animal blessé ou abandonné, mais vous donnera des conseils et des directions à prendre.

Les associations et les refuges pour animaux travaillent la plupart du temps par territoire. Par exemple, ma propre association, Les Chachous de Chacha, s’occupe essentiellement du Vexin, dans le Val d’Oise.

Pour trouver des associations dans votre secteur, vous pouvez vous référer à la carte des associations de protection animale de Solidarité Animaux. Elle liste les associations en fonction des types d’animaux qu’elles prennent en charge et de leur localisation. La carte n’est pas encore terminée, seuls quelques départements sont traités, mais elle sera complétée à l’avenir.

Notez que les associations qui prennent en charge les animaux sauvages blessés sont très rares. Vous pouvez néanmoins vous renseigner auprès d’une association locale qui prend d’habitude en charge des animaux domestiques, elle tentera toujours de trouver une solution. Vous pouvez aussi appeler les associations nationales comme les fondations 30 millions d’amis ou Brigitte Bardot. Citons quand même la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), qui prend en charge les oiseaux, et le Sanctuaire des hérissons qui recueille nos petits amis piquants.

Animal sauvage, chien ou chat trouvé : qui contacter ?

Plusieurs personnes peuvent vous aider alors n’hésitez pas à les contacter :

  1. Les associations de protection animale, comme dit plus haut, sont habituées à ce genre de cas,
  2. Les vétérinaires sont équipés de lecteurs de puce et peuvent aider à identifier l’animal. De plus, si c’est un vétérinaire proche de l’endroit où vous avez trouvé l’animal, il peut le connaître déjà ou être au courant si un animal est perdu.
  3. La mairie ou la fourrière : comme dit plus haut, les mairies ont l’obligation légale de prendre en charge les animaux dits errants. Ils doivent mettre en place un partenariat avec une fourrière. Cette dernière doit à son tour s’occuper de l’animal et rechercher son propriétaire s’il en a un. Les recherches sont effectuées pendant 10 jours, au delà de ce délai l’animal est souvent confié à un refuge pour y être proposé à l’adoption.
    Il faut noter que si on ne peut trouver ou joindre le propriétaire de l’animal rapidement et qu’on ne peut l’accueillir chez soi ou qu’aucune association ne peut l’accueillir, il sera quasi automatiquement placé en fourrière.
  4. Les policiers municipaux, en tant qu’agents municipaux, sont censés s’occuper des animaux errants.
  5. Enfin, pensez à faire quelques affichettes avec photos de l’animal pour les distribuer aux alentours, parlez avec les commerçants du coin, le facteur, etc.

Sites, applications et pages Facebook d’animaux perdus et trouvés

De nombreux services en ligne sont dédiés aux animaux perdus et trouvés. En déclarant l’animal que vous avez trouvé sur ces différentes plateformes, vous augmentez les chances que sa famille le retrouve. Notez que ces services sont là pour les animaux trouvés ET perdus. Peut-être qu’en cherchant dans les annonces d’animaux perdus, vous trouverez l’animal rencontré !

Application Filalapat

Application Filalapat

Voici une liste non exhaustive de ces plateformes :

  • Filalapat est une application créée par l’I-CAD, le service d’identification officiel du gouvernement. Le service étant connecté à la base de données de l’I-CAD, il permet d’inscrire le numéro d’identification tatoué dans l’oreille ou de la puce (si toutefois vous êtes équipés d’un lecteur de puces électroniques !). En déclarant l’animal ainsi vous aurez accès à son nom uniquement et l’I-CAD se chargera de contacter le propriétaire. On peut également y déclarer les animaux non identifiés.  Filalapat, c’est également une page et un groupe Facebook, et un numéro de téléphone dédié : 09 77 40 40 42.
  • PetAlert est un réseau de pages Facebook dédié aux animaux perdus et trouvés qui est aujourd’hui bien connu. Il existe une page par département, vous pouvez donc contacter la bonne. De plus, PetAlert a également développé une application où il est possible de déposer une annonce, Petective. Au niveau du site, attention à la confusion entre petalert.fr et petalertfrance.com. Le second est bien issu des pages du réseau PetAlert, mais le premier a profité du nom pour créer un site que, personnellement, je ne connais pas assez pour recommander ou non.
  • La fondation 30 millions d’amis est une association à effet national. Elle dispose d’une section d’annonces d’animaux perdus et trouvés. C’est la taille de cette association et sa reconnaissance qui fait sa force.
  • On peut également citer les sites Internet suivants, assez connus du public, et donc des propriétaires d’animaux perdus : alerte-animaux-perdus.fr, chienperdu.org, chatperdu.org, nosanimaux.com, etc.

Si vous suivez bien toutes ces étapes, l’animal que vous trouverez sera pris en charge efficacement et il aura plus de chances, grâce à vous, de retrouver rapidement ses maîtres, s’il en a.

Aider les associations de protection animal à sauver ceux que vous trouvez

Photo by Thijs Degenkamp on Unsplash

Photo by Thijs Degenkamp on Unsplash

Si c’est effectivement un animal abandonné ou s’il n’a pas de propriétaire, la question se pose : que faire de l’animal ? En l’état actuel des lois, un animal trouvé doit être confié à la fourrière. Peut-on éviter cela ?

Si les associations peuvent vous guider et parfois prendre en charge l’animal, elles ne sont pas non plus illimitées en terme de ressources. Les associations et refuges pour animaux sont en effet débordés et n’ont pas les moyens ni la capacité  de récupérer tous les animaux.

La protection animale est à la portée de tous. Et si vous faites appel à une association pour vous aider, vous pouvez aussi l’aider en retour.

En effet, et c’est bien malheureux, on voit souvent de l’aide “à sens unique”. Des personnes nous (l’association) demandent de l’aide mais ne font rien en retour. Elles sont pourtant contentes d’avoir une écoute, des personnes impliquées pour retrouver leur animal, qui font face à la prolifération des chats dans les rues, etc.

Devenez famille d’accueil

Si l’animal est blessé, il aura besoin d’un temps de convalescence à l’abri. Si c’est un chat, il faudra également le stériliser (ce qui pourra sans doute être fait par l’association).

Enfin, si l’animal est plutôt sociable, il pourra être adopté, mais en attendant, il aura besoin d’une famille pour l’héberger.

N’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice et devenez vous-même famille d’accueil pour une association. Selon les associations, les termes ne sont pas les mêmes. Dans la grande majorité des cas, c’est l’association qui prend en charge les frais vétérinaires. Elle vous aidera en cas de difficulté pour les produits de la vie courante comme les croquettes et la litière. Elle vous accompagnera toute la période où vous garderez le chat ou le chien, vous ne serez pas seul. Elle se chargera de trouver une famille définitive à l’animal (vous pouvez bien sûr l’aider dans ses recherches).

Cherchez des familles d’accueil autour de vous

Tout le monde n’a pas la place pour accueillir un animal, ou il arrive que nous ayons déjà un animal et la cohabitation est impossible.

Aussi, vous pouvez vous renseigner autour de vous pour voir si vos contacts pourraient être famille d’accueil pour l’animal que vous avez trouvé. Parlez-leur de ce statut de Famille d’accueil et à quel point cela peut aider les associations.

Donnez un peu (ou beaucoup) de votre temps à une association

Les associations ont souvent besoin de coups de main pour pouvoir continuer à sauver des vies. Que ce soit pour accompagner un animal chez un vétérinaire, pour participer à des collectes alimentaires, etc, la gestion d’une association demande beaucoup de temps humain. Donner un peu du votre soulagera beaucoup de monde et peut faire le poids dans la balance de la vie d’un animal !

Donnez un peu (ou beaucoup) de sous !

C’est le nerf de la guerre. La majorité des associations n’ont aucune subvention, et quand elles en ont, c’est souvent des sommes dérisoires. Elles fonctionnent par des dons, et c’est grâce à ces dons qu’elles peuvent sauver des animaux, et répondre à des gens qui, comme vous, auront besoin de leur aide pour prendre en charge un animal errant.

J’espère que cet article vous aura aidé et rassuré pour la prise en charge d’un animal que vous allez trouver. Comme vous le constatez, beaucoup de monde est impliqué, principalement les associations, mais aussi les mairies par obligation. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, et avec un petit effort, il est facile de sauver une vie.

Cet article a été rédigé en partenariat avec l’association Les Chachous de Chacha.


Warning: file_get_contents(): SSL operation failed with code 1. OpenSSL Error messages: error:14090086:SSL routines:SSL3_GET_SERVER_CERTIFICATE:certificate verify failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(): Failed to enable crypto in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301

Warning: file_get_contents(https://hb.wpmucdn.com/www.the-instant.today/d91bba44-70a9-4589-9fef-d92722984b0d.css): failed to open stream: operation failed in /homepages/6/d273574504/htdocs/ti/wp-content/plugins/wp-hummingbird/core/modules/minify/class-minify-group.php on line 1301
Lire les articles précédents :
Pandémie Legacy, sauvez le monde en un an

Le jeu de société Pandemy a connu un réel succès, ce qui a amené à de nombreuses extensions. L'objectif de...

Fermer