fbpx
 

Art de vivre DIY Famille Petite enfance Test produit

On a testé pour vous… La peinture comestible!

Par Laura · 3 juin 2020 · Aucun commentaire

Ecrit par Laura

Temps de confinement oblige, il faut trouver de nouvelles activités pour occuper les bouts de chou de tout âge. Il y a un moment maintenant, j’avais obtenu une recette que je n’avais encore jamais réalisée. Il m’a semblé qu’il était temps de l’essayer pour la partager!

La peinture comestible

La recette suivante vous permet de faire une peinture maison totalement comestible avec les ingrédients de votre cuisine!

Recette :

(pour 6 pots de peinture)

 

  • 2 tasses de farine
  • ½ tasse de sel
  • 2 tasses d’eau
  • ¼ de tasse de sucre
  • Colorants alimentaires

Il n’y a cas tout mélanger et c’est prêt!

Pour faire plusieurs pots de couleurs, j’ai réalisé la recette dans un grand bol et j’ai divisé dans des pots de yaourts avant d’intégrer les colorants alimentaires!

Avec la recette vous pouvez faire au moins 6 pots de couleur!

Petit rappel pour vous aider à trouver les couleurs si vous avez perdu le carton d’emballage des colorants :

  • rouge : 12 gouttes de rouge
  • bleu : 12 gouttes de bleu
  • jaune : 12 gouttes de jaune
  • orange : 9 gouttes de jaune et 3 gouttes de rouge
  • vert : 4 ou 5 gouttes de jaune et 3 gouttes de bleu
  • violet : 9 gouttes de rouge et 6 gouttes de bleu
  • rose: 3 gouttes de rouge et 1 de bleu
  • marron : 6 gouttes de rouge, 7 gouttes de jaune, 2 gouttes de bleu

« Pourquoi? » me demanderez-vous

Faire de la peinture comestible, c’est bien beau d’accord, me direz-vous, mais quel est l’intérêt?

D’un coté purement pratique d’abord, si votre stock de peinture est arrivé à terme et que votre enfant a envie de peindre, vous pouvez créer votre peinture très facilement!

Ou tout simplement si vous avez envie de proposer une peinture un peu plus naturelle!

Ouvrir la peinture aux plus jeunes!

Dans des petits pots pour conserver l’excédent

Ensuite, cela vous permet de faire de la peinture sans aucun risque avec les plus petits : à l’âge où ils mettent tout dans la bouche et goûtent tout, cette peinture vous permettra de profiter du plaisir de peindre avec vos bébés sans passer votre temps à leur dire « pas dans la bouche, non ça ne se mange pas! « . Ils peuvent la manger sans soucis : le goût n’est pas top mais c’est une expérience!

Les plus petits pourront explorer avec plaisir et une plus grande liberté qu’avec la peinture industrielle.

C’est le moment de faire des ateliers de body painting ou de peinture en couche! Des pots de peintures, une feuille, un espace clos (piscine pliable, baignoire, sol recouvert d’une bâche ou de sacs poubelles); un bébé en couche ou un enfant en culotte, des ustensiles (pinceaux, tampons,….) et s’est parti!! Ils pourront se peindre le corps sans soucis!

Ouvrir à d’autres supports

peinture comestible

Peindre sur le sol

La peinture comestible permet également d’ouvrir la possibilité d’explorer d’autres supports!

C’est ce que nous avons fait ce matin. N’ayant plus de feuilles à la maison (confinement oblige, on dessine et on peint souvent) nous avons décidé d’aller peindre la cour. Mais pour cela, je me voyais mal utiliser une peinture chimique à cause des quelques plantes présentes et des fourmis qui se promènent par là.

La peinture comestible est idéale pour peindre dehors! Nous avons peint le sol, des cailloux, des feuilles mortes, etc. un jet d’eau et tout s’en va!

Le plaisir de faire seul

Pour les enfants c’est également un vrai apprentissage et un plaisir de créer sa propre peinture!

C’est l’occasion de réaliser et suivre une recette, mais également de verbaliser sur les ingrédients, les mélanges, ce qui est sec comme la farine, mouillé comme l’eau. Il aborde également les sciences en observant la manière dont l’eau modifie l’aspect et la consistance des autres ingrédients.

Pour ceux qui approchent de l’école maternelle, c’est également le moment de commencer à compter les gouttes de colorants, de développer la motricité fine en ouvrant et en fermant le pot, de nommer les couleurs et d’observer comment elles se mélangent.

Et je ne vous parle pas de la fierté que peut ressentir l’enfant en créant sa propre peinture et en l’utilisant ensuite! Le fameux « c’est moi qui l’ai faite! ».

A vous de jouer, nous, on a adoré!

La peinture auto-gonflante

Dans les tests peinture de ce confinement, nous avons aussi testé la peinture auto-gonflante!

Il existe diverses recettes, je vous donne celle que j’ai réalisé :

Recette (pour un petit pot)

 

  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 3 cuillères à soupe de sel
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 6 cuillères à soupe d’eau
  • et de la couleur (quelques gouttes de peinture)

Peinture auto gonflante

L’idée de cette peinture est de peindre sur un support des motifs épais au pinceau ou au coton tige par exemple, puis de mettre ce support 10 secondes au micro onde à 700 Watts pour voir la peinture gonfler et durcir.

L’effet est impressionnant et permet de créer des peintures en relief !

Pour cette peinture, lors de mon premier test j’ai voulu remplacer la peinture par des épices afin de faire une peinture 100% naturelle, je ne vous le conseille pas… Les épices colorent bien la peinture mais à la cuisson elles ont tendance à être dans les teintes marron.  Lors du prochain test je compte essayer avec des colorants alimentaires pour voir!  (l’idée étant d’enlever la peinture qui rend le mélange non comestible).

D’autres idées de peinture :

 

  • La peinture soufflée à la paille (avec une peinture très liquide)
  • La peinture au coton tige
  • La peinture associée au dessin au crayon de cire
  • La peinture aux épices
  • la peinture avec tampons ou avec une pomme de terre
  • la peinture à l’argile
  • ….

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
« Figment », le jeu vidéo rencontre la comédie musicale

Vous aimez les comédies musicales? Vous aimez aussi les jeux vidéos? Et si on combinait les deux? C'est ce que...

Close