Comprendre le quotidien Nature Sciences

Le froid rend malade, vous êtes sûr ?

Par David · 23 novembre 2018 · 3 commentaires

Ecrit par David

« Mets ton écharpe tu vas attraper froid », « Couvre toi chaudement sinon tu risque d’attraper froid ». Tant de phrases que vous avez déjà entendu et même probablement déjà dites. Si tout était faux, si le froid n’avait rien voir la dedans ? La science nous a déjà prouvé que ce sont les micro organismes qui sont la cause des maladies. Et oui, se promener tout nu dans la neige sans micro-organismes ne rend pas malade. Prenons un instant pour décortiquer tout ça.

Le froid, un suspect au poil

A l’approche de l’hiver et du froid, de plus en plus de personnes tombent malades, grippe, rhume, etc… Le froid étant le coupable idéale, nous ne cherchons pas beaucoup plus loin. Et bien en cette saison de froid, je décide de me faire avocat du froid.  Personne ne le défend alors que je suis persuadé de son innocence dans toutes les affaires de maladie qui lui sont mises sur le dos.
Il faut dire que le froid se trouve toujours au mauvais endroit, au mauvais moment… Effectivement, quand il vient nous rendre visite, dans la période de fin d’année, il y a beaucoup plus de personnes malades… Oui, quand on est malade, nous avons des frissons et l’impression d’avoir très froid… Ok, on est mal parti mais bien que les indices concordent vers lui, ce n’est définitivement pas le froid qui rend malade.

Virus et bactéries, les vrais coupables

Durant le XIXe siècle, de nombreuses recherches ont été faites, entre autre par Pasteur. Ces recherches ont prouvé l’existence de micro-organismes, c’est à dire des organismes tellement petits qu’il est impossible de les voir à l’œil nu. Plus les recherches sur ce sujet avançaient et plus la cause probable de nombreuses maladies serait ces fameux micro-organismes (des bactéries ou des virus). Dans les années 1930, on commence à découvrir que le rhume vient 1 fois sur 10 d’une bactéries et le reste d’un virus.

Voilà monsieur le juge : mon client, « le froid« , n’est pour rien dans ces affaires de maladie,  ce sont ces micro-organismes les coupables.
Et oui, peut être cela vous choquera t il mais si vous avez envie de courir nu dans la neige, du moment qu’il n’y as pas ces micro-organismes dans les parages, vous ne tomberez jamais malade ! Bon bien entendu, ça ne va pas vous évitez les engelures et l’hypothermie

mais il y a quand-même un lien avec le froid ?

Effectivement, on peut se demander quel est le lien entre les maladies et le froid puisque, on ne va pas se le cacher, tout le monde a l’impression qu’en hiver, il y a plus de malades.
Les scientifiques ont exploré plusieurs pistes afin de savoir dans quelle mesure le froid joue un rôle. Est-il acteur ou simple témoin accusé à tord?
Le froid nous affaibli-t-il ?
On peut se demander si le froid ne nous fragilise pas pendant que nous sommes assailli par des bactéries et virus. Pour vérifier ça, les chercheurs ont fait des tests. Il ont inoculé une petit quantité de virus directement dans les narines de volontaires. Certains étaient en short et sous-vêtements durant une bonne demi heure entre 4 et 10 degré, d’autres se trouvaient dans une pièce à 10 degré, d’autre encore dans un bain à 30 degré. Cette recherche a mené à la conclusion qu’il n’y avait aucune différence significative entre les différents volontaires en ce qui concerne les symptômes et la réponse immunitaire à la maladie. Dommage, mauvaise hypothèse.
Bon, une autre hypothèse consiste à dire que le froid augmente la promiscuité des êtres humains. Mais en y réfléchissant un peu, on comprend que cette solution ne doit pas être la bonne. Il y a toujours autant de monde dans les métro et les bus que l’ont soit en hiver ou en été. On se rassemble plus en intérieur les un sur les autres en hiver ,il est vrai, mais en été les rassemblements de personnes sont beaucoup plus importantes dans les parcs et autres. Ce n’est pas non plus une hypothèse validée.

L’Humidité : criminelle notoire

Par contre une hypothèse qui semble plus que prometteuse est le faite qu’en hiver, quand il fait froid, il y a une plus grande humidité. Avec plus d’humidité, il y a plus de gouttelettes d’eau qui se forment, plus de flaques d’eau qui restent longtemps. Avec tout ça, la surface pour que les micro-organismes se reproduisent est beaucoup plus grand. Il y a ainsi prolifération de ces petits êtres, et donc plus de chance de se faire contaminer. Ces gouttelettes vont aussi permettre à ces micro-organismes de rester infectieux plus longtemps. Tout cela augmente les chances de se retrouver en contact avec ce type de micro-organismes.
 Voilà monsieur le juge, c’est tout pour ma plaidoirie. Tout le monde sera d’accord pour innocenter mon client « le froid ». Tout les chefs d’accusations à son égard ne sont que pure divagation et fausse idée reçue.
Le prochaine fois que l’on vous dit que vous êtes malade parce que vous n’étiez pas assez couverts vous savez quoi répondre. Mais oui allez y dit leur d’où viennent les rhumes et autres petits maux d’hiver, ne soyez pas frileux.
avatar
1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
DavidBertrandLe Scientifique Masqué Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Le Scientifique Masqué
Invité
Le Scientifique Masqué

Lol, le froid ça rend pas malade ? Alors pourquoi il meurt Dicapprio à la fin de Titanic ?

Bertrand
Editor

Il n’y a pas que la maladie qui tue 🙂

Lire les articles précédents :
« Mauvaises herbes » ou le feel good movie de l’année, tout simplement !

Kheiron serait il en train de devenir l'un des réalisateurs français les plus prometteurs ? La réponse se pourrait bien...

Fermer