fbpx
 

Culture Musique

Postmodern Jukebox : plongée musicale dans le vintage

Par Marie · 14 mars 2018 · Aucun commentaire

©Salt Lake Magazine

Ecrit par Marie

Qui ne connait pas My Heart Will Go On (Céline Dion), I Kissed a Girl (Katy Perry) ou encore Chandelier (Sia) ? Ces morceaux baignent les ondes radio et les playlists de DJ. On fredonne la plupart d’entre elles, même si la boite à rythme ou les sons pop nous agacent parfois un peu. Postmodern Jukebox est une initiative collaborative aussi originale que jouissive qui nous propose de revisiter les hits de ces dernières années à la mode vintage.

« Today’s  Hits. Yesterday » : Une incroyable machine à remonter le temps

PMJ artwork

Source: http://joelmturner.com

Amateurs du Swing et du Jazz des Années Folles, des ballades Doo-Wop des 50th ou encore des accords Blue Grass et Folk des années 60, réjouissez-vous ! En 2011 est apparue sur Youtube une machine à remonter le temps extraordinaire qui remet au gout du jour ces styles vintages, parfois remisés au placard.

Postmodern Jukebox, ou PMJ pour les intimes, propose une playlist  haute en couleur de plus de 200 chansons, reprises de grands succès musicaux de ces dernières années. Vous me direz que les reprises courent aujourd’hui les rues, au point d’en devenir lassants. A quoi bon écouter une nouvelle chanteuses se targuant de reprendre Someone Like You dans la droite ligne d’Adele mais sans son coffre, ni la profondeur de sa voix ?

La particularité de PMJ, est de proposer une nouvelle approche de ces musiques si familières, en les réinventant complètement. Sa devise « Today’s Hits. Yesterday » (« Les tubes d’aujourd’hui. Hier »)

Vous ne vous êtes jamais demandé à quoi aurait ressemblé Thriller si Michael Jackson tenait le haut de la scène dans un bar clandestin d’ Al-Capone ? ou encore ce que donne Poker Face accompagnée d’un orchestre de jazz ?

PMJ répond à toutes ces questions abracadabrantes et vous offre des heures d’écoute hautes en couleur. Ça sonne bien, parfois même ça sonne MIEUX !!

Un inventeur de génie

Vous vous demandez peut-être qui est à l’origine d’une telle idée de génie…

Si PMJ est un collectif d’artiste, son fondateur est un musicien de jazz talentueux : Scott Bradlee. Tout commence dans un petit appartement du Queens où, pour s’amuser, alors qu’il peine à lancer sa carrière de musicien jazz à New York, Scott commence à réaliser des vidéos musicales. Le concept qui se retrouvera dans le Postmodern Jukebox émerge en 2011, avec la vidéo A Motown Tribute to Nickleback, puis devient viral en 2012 avec la reprise du célèbre Thrift Shop de Macklemore par Robyn Adele Anderson.  Cette artiste, à l’allure aussi originale que sa voix, rejoint le projet dès ses débuts et en devient un pilier, proposant de nombreuses chansons, aujourd’hui au panthéon des grands classiques de PMJ. Ainsi, We can’t stop, reprise de Miley Cyrus, une de mes top 5!

Au fil des ans, de nombreux artistes rejoignent le projet. Ils apportent dans leur sillage des styles musicaux de plus en plus variés, et reprennent voluptueusement Sia, Radiohead, Queen et tant d’autre encore….

 Du son au visuel, rien n’est laissé de coté

 PMJ s’est d’abord fait connaitre par la chaine Youtube lancée par Scott Bradlee: 3,2 millions d’abonnées, plus de 200 vidéos organisées en 11 playlists selon l’époque ou le style musical. Plongé dans cette chaine, c’est pénétrer dans un monde où l’esthétique visuelle n’a rien à envier au sonore. Les artistes se prennent au jeu: tenues charleston des années 20, couleurs chatoyantes des 60th, feutres et costumes, coiffures d’époque… Rien n’est laissé au hasard. Les décors eux même sont particulièrement soignés. Une vidéo nous plonge dans les ambiances tamisées de la prohibition, une autre dans un Dinner des années 50…

Depuis 2016, Postmodern Jukebox se produit également sur scène, en Amerique et en Europe. L’ambiance semble y être au rendez-vous, aussi énergique et déjanté que dans les vidéos.

Ceux d’entre-vous qui ne sont pas des inconditionnels des salles de concert pourront se caler confortablement dans un fauteuil ou s’entrainer à danser le twist dans leur salon, grâce à la chaine Spotify ou l’un des nombreux albums en vente sur le site officiel du collectif.

Où voir et/ou écouter Postmodern Jukebox?

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
L’atelier des Chefs, un cours ludique

L'atelier des chefs propose des cours de cuisine en atelier ou en ligne. Présents dans de nombreuses grandes villes ils...

Close