fbpx
 

Musique

Gloryhammer, la légende du Marteau Astral

Par Wanda · 25 juin 2019 · Aucun commentaire

Ecrit par Wanda

La prophétie est écrite, Dundee tombera ! Quoi, vous ne savez pas ce que signifie ce charabia ? Si vous êtes féru de métal, d’héroic-fantasy, ou même de RPG, le groupe Gloryhammer ne vous aura pas échappé. Et si ce n’est pas le cas, que le vil Zargothrax vous botte les fesses ! Le 31 mai dernier, leur troisième album est sorti, « Legends From Beyond the Galactic Terrortex » : C’est parti pour l’aventure !

Formé en 2010 en Écosse, ce groupe se définit lui-même comme « heroic fantasy power metal ». Il s’agit à l’origine du projet du claviériste d’Alestorm, orienté pirate metal, Christopher Bowes. Mais nous ne sommes pas ici pour faire la biographie du groupe. Car Gloryhammer va au-delà de la musique, il nous propose un véritable récit.

C’est plus que de la musique, c’est une histoire épique

Prises séparément, on pourrait ne pas faire forcément le lien entre les différentes chansons de ce groupe. Par contre, si l’on écoute les trois albums dans l’ordre, on se plonge dans les aventures d’Angus McFife (interprété par le chanteur du groupe Thomas Winkler) et son éternel combat contre Zargothrax (le claviériste Christopher Bowes).

Un conte médiéval : « Tales From the Kingdom of Fife »

Crédit : Gloryhammer

Tout a commencé il y a des milliers d’années, dans la cité de Dundee. Les licornes ont été possédées par l’infâme Zargothrax, un sombre sorcier aux puissants pouvoirs. Cet horrible troupeau de licornes mort-vivantes va alors tout défoncer sur son passage. La guerre est déclarée, la Princesse Iona McDougall est enlevée et enfermée dans un donjon, c’est le drame. Quand soudain une voix héroïque se lève : Angus McFife jure qu’il tuera Zarthorax ! Le Prince de Dundee se lance alors dans une quête épique afin de libérer les terres de Fife et sauver sa Princesse. Une nuit, alors qu’il dormait dans les bois proches de Glenrothes, une vision lui est apparue : Il se voit chevauchant un dragon doré, brandissant un marteau de guerre magique, et portant une étrange amulette. Trois artefacts pouvant le mener à la victoire contre le mal…

Le lendemain, Angus McFife poursuit sa route vers les terres gelées du nord, peuplées de gobelins et de trolls, à la recherche du Marteau de la Gloire. C’est en haut d’une montagne qu’il trouve une grotte dans laquelle un tombeau renferme ce dernier. Le vaillant chevalier parvient sans peine à prouver sa valeur et obtenir ce premier artefact. Il ne lui reste plus qu’à dégoter un dragon et un collier, autant dire que c’est du tout cuit pour lui.

Un dragon, un marteau et une amulette, la recette pour la victoire

Angus McFife, Prince de Dundee et son Marteau Astral, sait parfaitement chanter ses exploits. Crédit : Gloryhammer

Angus décide alors d’aller rendre visite à ses potes sorciers, cachés dans un village dans la forêt de Strathclyde. Ses amis lui révèlent l’existence d’une chambre enchantée et d’un miroir de feu. Le dragon sera la récompense de cette seconde quête. Angus s’y rend, effectivement il tombe nez-à-nez sur le dragon, qui n’a pas l’air ravi de le voir. Mais qu’importe, le chevalier s’empresse de lire les mots mystiques d’un puissant parchemin, qui visiblement plaisent beaucoup au dragon. Ainsi, Angus peut faire du poney sans soucis sur le dos de son nouveau copain et s’envoler à travers les cieux. La super classe, quoi. Plus qu’une amulette à trouver, et c’est parti pour la bataille avec San Ku Kaï (ah on vient de me dire dans l’oreillette que San Ku Kaï n’a absolument pas participé et ne fait même pas parti de cet univers… Ah bon, tant pis, on continue quand même). Grâce au pouvoir de l’univers, et comme il semblerait qu’Angus est branché directement sur la connexion de ce dernier, il trouve sans aucun mal l’amulette de la Justice, planquée dans les eaux profondes de Loch Rannoch. Troisième quête validée !

Le vilain Zargothrax, qui en vrai s’appelle Christopher Bowes. Une légende raconte qu’il était autrefois un pirate… Crédit : Gloryhammer

La bataille finale contre Zargothrax

Pendant ce temps, à Cowdenbeath, les bannières des puissants chevaliers de Crail se soulèvent pour rejoindre le combat. C’est ainsi qu’Angus McFife, toujours dans les airs sur son Dragon, et les chevaliers de Crail se mettent en route pour le combat final. Il ne faudra pas longtemps pour qu’un nouveau héros les rejoigne. Venu du nord, vêtu d’une peau de loup, il s’agit du guerrier barbare de Unst (interprété par James Cartwright, le bassiste). Il connaît le chemin pour se rendre à la citadelle de Zarthorax et va donc guider les troupes.Arrivés au Château, Angus et Mappy le Barbare de Unst décident de passer par les tunnels construits par les nains. Ralathor (interprété par le batteur Ben Turk), un ermite, semble bien connaître les lieux et va servir à son tour de guide. Pendant ce temps, les chevaliers de Crail mènent une bataille épique contre les démons dans les champs de Dunfermline. Et c’est alors qu’Angus finit enfin par trouver Zargothrax, qui apparemment était bien planqué. Le valeureux Prince lui flanque une bonne dérouillée, le vilain mage tombe dans un puits de glace et finit aussi congelé qu’un Yétigel. La Princesse Iona McDougall sort de son profond sommeil, gelé lui-aussi, et tout semble rentrer dans l’ordre pour les habitants du royaume de Dundee…

Et bien pas tout-à-fait. En effet, les puissants magiciens des montagnes de Cairngorm, qui peuvent voyager dans le temps, voient dans le futur une ancienne guerre qui brûle depuis longtemps.

Retour vers le fuTur avec « Space 1992 : Rise of the Chaos Wizard »

Crédit : Gloryhammer

Et c’est dix siècles plus tard, en 1992 pour être plus précis, que les Mages du Chaos combattent de nouveau à Dundee. Zargothrax se relève de sa prison de glace et décide de s’en prendre carrément à l’univers tout entier. Qui saura le défier ? Angus McFife XIII évidemment, armé de son Marteau Astral ! Cette fois, les événements vont prendre une tournure galactique, puisque Zargothrax fait carrément débarquer des démons… sur Mars.

Heureusement, le Barbare de Unst est toujours vivant ! Dorénavant connu sous le nom de Hootsman, ce dernier a profité de tout ce temps pour entamer une brillante carrière à Hollywood. Sa vie éternelle, il la doit simplement au fait qu’il est en réalité un cyborg dont l’énergie est alimentée par une étoile à neutrons. Rien que ça. Cela dit, il semblerait qu’une armée comme celle des Chevaliers de Crail serait la bienvenue dans le cas présent. Ce n’est pas un problème, le sorcier Proletius (interprété par le guitariste Paul Templing) détient le pouvoir de ramener les morts à la vie sous la forme d’hologrammes. Et c’est ainsi que les Chevaliers de Crail se relèvent une nouvelle fois, et cette fois sous le nom des Chevaliers de l’Espace de Crail.

Mars Attack!

Le sorcier Proletius. Aussi doué en magie qu’en guitare électrique. Crédit : Gloryhammer

Et c’est parti pour un voyage vers Mars, afin de livrer bataille contre les démons. Mais pendant ce temps, sur la Terre, Zargothrax ouvre un Portail du Chaos grâce au Cristal du Roi Gobelin qu’Angus cherchait partout. Et si le portail s’ouvre, cela signifie que le dieu des enfers de la huitième dimension, Korviliath de son petit nom, pourra éradiquer l’ensemble de l’univers. Le Roi des Nains, qui lui est resté sagement sur Terre, décide de mener le combat de son côté contre Zargothrax. L’armée de nains d’Aberdeen part à l’assaut contre le mal… Mais c’est peine perdue. En effet, Korviliath menaçant toute la galaxie, Hootsman fait exploser son neutron, sacrifiant la Terre entière par la même occasion, afin de détruire le mal. Zargothrax, dans ses derniers retranchements, s’enfuit en plongeant dans le portail qu’il avait ouvert, et se retrouve dans une réalité alternative, suivi de près par Angus McFife XIII.

Bienvenue dans la quatrième dimension: « Legends From Beyond the Galactic Terrorvortex »

Crédit : Gloryhammer

Ralathor, l’ancien ermite devenu commandant, mais également batteur dans un univers parallèle. Crédit : Gloryhammer

Malheureusement, les pouvoirs du Marteau Astral d’Angus n’ont plus aucun effet dans cette dimension parallèle. Pire encore, les Chevaliers de Crail et le sorcier Proletius y sont maléfiques. Il s’agit désormais des Chevaliers de la Mort de Crail, soumis par un puissant sortilège de Zargothrax. Le monde entier semble n’être plus que chaos et destruction. Partout le sang coule à flots. Partout, sauf sur la terre des Licornes. Guidé par son cœur, Angus va alors vers ce qui pourrait être son seul refuge. Là-bas, il entend parler d’un jetpack qui pourrait bien remplacer son dragon ailé. Angus va de nouveau devoir affronter mille dangers sur les terres de Caithness, à la recherche de ce qui lui rendra ses pouvoirs. Traquant sans relâche le jetpack de ses rêves, Angus finit par tomber sur un coffre de diamants planqué dans un donjon. Des vapeurs luisantes s’en échappent… Le vaillant chevalier sent qu’il est tombé sur quelque chose d’important, quand soudain des trolls-lasers lui tombent dessus, sûrement parce que Zargothrax avait anticipé sa venue. Peu importe, Angus maîtrise la situation, et s’envole grâce au jetpack (et oui, il était bel et bien dans ce coffre). Il s’envole par delà l’atmosphère terrestre, dans les étoiles, afin de recharger les batteries de son Marteau Astral par l’énergie de la lumière céleste. Revenu sur Terre, l’espoir renaît.

Hootsman, le dieu du Hoots, de la bière et de la basse. Crédit : Gloryhammer

Par la toute puissance du « Hoots »!

Rechargé à bloc, Angus enjoint l’ancien ermite Ralathor, à présent devenu sous-commandant, d’engager une guerre nucléaire. Une fois arrivée aux portes du château de Zargothrax, l’armée de Ralathor va devoir se confronter à de terribles forces : les Chevaliers de la Mort de Crail, chevauchant des aigles mort-vivants, avec à leur tête le puissant seigneur de l’effroi Proletius. Tout semble perdu pour Angus et Ralathor, quand descend du ciel le demi-dieu Hootsman, toujours vêtu de sa peau de loup ! Alliant la force du Marteau Astral et la puissance du Hoots, le vilain sorcier est vaincu, le chaos et la destruction laissent place à un avenir radieux… Mais après le feu de la bataille, Angus réalise qu’il a été empalé par la Lame des Ténèbres, celle-là même qui avait corrompu Proletius. Il décide de se sacrifier et de se rendre en Enfer, en descendant par les feux de Schiehallion.

Ceci était l’histoire de Gloryhammer. Une longue et terrible suite de quêtes, un combat sans merci contre le mal… Toutefois, il semblerait que l’aventure ne soit pas terminée, puisque quelqu’un aurait entendu un message en morse signifiant ceci : «Activer Zargothrax Alpha Clone 1 »… Mais à présent, « in hoots we trust » !

Des liens en vrac

Discographie

  • « Tales From The Kingdom of Fife », Label : Napalm Records, sorti le 29 mars 2013
  • « Space 1992 : Rise of The Chaos Wizards », Label : Napalm Records, sorti le 25 sept. 2015
  • « Legends From Beyond The Galactic Terrorvortex », Label : Napalm Records, sorti le 31 mai 2019

Membres du groupe Gloryhammer

  • Christopher Bowes – claviers (depuis 2010) – alias Zargothrax
  • Thomas Winkler – chant (depuis 2011) – alias Angus McFife XIII
  • Paul Templing – guitare (depuis 2010) – alias Ser Proletius
  • James Cartwright- basse (depuis 2010) – alias The Hootsman
  • Ben Turk – batterie (depuis 2010) – alias Ralathor

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Lire les articles précédents :
« The Furnaces of Palingenesia », retour vers un futur en cendres

Ce monde ne contient ni sens ni justice. C'est sur ces mots que débute le dernier album du groupe (collectif...

Fermer