fbpx
 

Bien-être

J’arrête de procrastiner … dès demain !

Par Andie · 1 janvier 2020 · Aucun commentaire

La procrastination

Ecrit par Andie

Souvent cause de souffrance, elle est à la fois la conséquence et la cause d’une mauvaise estime de soi, j’ai nommé: la procrastination. Pourquoi procrastinons-nous ? Comment la méditation et les exercices peuvent nous aider à contre-carrer notre cerveau ?

LES CAUSES :

Il n’est pas évident de donner une raison à la procrastination. Elle est généralement un moyen de se protéger face à une situation gênante, une conséquence de non pas un mais plusieurs mécanismes qu’il convient de décortiquer pour dépasser les blocages.

procrastination cerveau travail

Photo by Mathew Schwartz on Unsplash

Le perfectionnisme

Vous faites peut-être partie de ces gens angoissés à l’idée de ne pas faire assez bien. Une exigence exacerbée envers vous-même. Du coup, et bien vous vous posez parfois trop de questions. Certaines sont nécessaires, d’autres utiles mais pas nécessaires avant le passage à l’action et d’autres encore inutiles. Bref cette quantité de pensées invalidantes qui s’accumulent et les difficultés à mettre de l’ordre dans son esprit pour agir peuvent nous pousser à juste … remettre à plus tard.

L’anxiété

L’anxiété est à la fois une conséquence des premières catégories et une cause de procrastination. Pas de secret là, les émotions négatives bloquent l’action.

Photo by Aarón Blanco Tejedor on Unsplash

 

Le surmenage

Il se peut aussi que vous crouliez sous le travail. Les tâches s’accumulent. Certaines passeront donc en bas de la pile.

Le manque d’autodiscipline

Dans bien des cas, la procrastination est souvent dû à un manque d’autodiscipline.

L’autodiscipline est la capacité de vous faire faire ce que vous êtes censé faire que vous en ayez l’envie ou pas.

Vous prendrez bien un marshmallow ?

 

En 1972, Walter Mischel, professeur en psychologie à l’université de Stanford, propose une théorie mettant en relation le succès et l’autodiscipline. Au cours d’une expérience, il pose un marshmallow devant un enfant. Il lui explique que s’il patiente 15 minutes, il en aura un deuxième puis sort. Beaucoup d’enfant n’attendront pas 15 minutes avant de craquer.

Parmi tous les enfants, ceux capables de patienter auront les meilleures chances de réussir dans la vie car ceux-ci sont plus à même de s’autodiscipliner c’est-à-dire gérer leur frustration, refuser la satisfaction immédiate, retarder leur satisfaction pour faire le choix plus pertinent.

DEMAIN, JE REBOOTE MON CERVEAU !

La méditation

Je suis sûre d’en avoir fait grincer des dents certains mais la science a aujourd’hui prouvé que la méditation aidait à gérer les émotions. Que ce soit à cause de l’anxiété, du stress, du manque d’estime de soi, d’une mauvaise gestion de sa frustration qui pousse à la satisfaction immédiate, les émotions trop vives sont contre-productives et parasitent notre prise de décision. Il ne s’agit pas de devenir insensible mais d’apprendre à gérer ce cheval fou que peut être l’émotion.

Les gens qui ont le plus de succès sont des personnes qui gèrent leurs émotions.

Bonus: La méditation aide également à améliorer la concentration.

Pour en savoir plus, je vous conseille la série « the mind, explained » sur Netlfix. Un épisode est dédié aux effets de la méditation sur le cerveau.

 

 

méditation et cerveau

The mind, explained (méditation) ©Netflix

Les habitudes

Dans le cas d’un travail régulier, créer des habitudes est une bonne idée.

J’avais beaucoup de difficulté à écrire de manière efficace. Un jour, j’ai donc décidé de demander des conseils à un ami écrivain. Le secret se trouve dans la régularité.

« La vertu morale est le produit de l’habitude » – Aristote

Plus de 90% de ce que nous faisons est le résultat de nos habitudes. Ces derniers ne sont que des logiciels que nous incorporons ou supprimons à notre système. C’est par la répétition que nous devenons efficace à une tâche. Prendre des habitudes, vous permettra aussi de déterminer les heures où vous êtes le plus efficace.

Dans mon cas, je me lève le matin, prends un café, une douche et ensuite je peux écrire de manière efficace pour quelques heures jusqu’à l’heure du déjeuner. Une vraie petite vieille! Mais ça marche!

DLP : Diviser – Lister – Prioriser

Chaque soir, prenez l’habitude de faire une liste de ce que vous avez à faire le lendemain. Il doit s’agir de tâches réalisables.

Procrastination liste des priorités

Photo by Cathryn Lavery on Unsplash – liste

Pour moi qui souhaite commencer un blog, je n’écrirais pas «ouvrir le blog» mais ouvrir un compte wordpress, trouver une idée d’article, etc.

Je liste ensuite les tâches par ordre de priorité (le matin ou l’après-midi).

N’hésitez pas à prendre un petit carnet ou une feuille volante pour subdiviser, noter les tâches qui vous viennent en tête.

Écrire est important. Les choses mises à l’écrit prennent une autre ampleur et nous invitent à être cohérent avec nous-même et à respecter nos engagements.

De plus, les listes si elles sont gardées nous permettent de faire le point sur les objectifs non atteints. Me suis-je trop chargée? Aurais-je pu être plus efficace?

A l’heure où j’écris cet article, il est 18h. J’ai encore sur ma liste deux tâches que je ne pense pas pouvoir accomplir d’ici ce soir et je revois très clairement le temps perdu à scroller des con****es sur Instragram et facebook : La sœur de Beyoncé divorce, le costume d’Halloween de Kim Kardashian, bref que des choses qui vont assurément m’aider à réussir dans la vie.

Limiter dans le temps

Procrastination

Photo by Jon Tyson on Unsplash

Si vous n’arrivez pas du tout à vous imposer un temps de travail, tentez une petite expérience sur une semaine par exemple. Le premier jour, ne travaillez que 5 minutes montre en main. Attention! Pas une minute de plus. Le lendemain 10, le surlendemain 10 encore, le jour suivant 15 puis 15 et augmentez de 5 min tous les deux jours. Adaptez l’exercice selon le travail que vous avez à rendre et ses impératifs.

Les sessions de travail sont tellement courtes que vous aurez hâte de pouvoir reprendre le lendemain, votre capacité de travail augmentera petit à petit et vous créerez tout doucement, une nouvelle habitude tout en dénouant les blocages du début.

Nota Bene : ça marche pour le jogging. Si vous souhaitez vous y mettre. 5 min de marche, 5 min de course le premier jour et augmentez graduellement de 5 min.

La procrastination positive

C’est le terme à la mode. Je ne sais pas si c’est une manière de déculpabiliser les gens dans la mesure où la procrastination est devenue un problème sociétal. Avec tous les stimuli externes, nous sommes toujours constamment happés par l’extérieur et les difficultés de concentration, à l’école par exemple, les cas de TDA-H ( trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité) sont de plus en plus fréquents.

Dans ce contexte, il me semble pratique d’inventer un concept de procrastination positive. Elle consiste à reporter consciemment des tâches à plus tard afin de n’être préoccupé que par celles que nous nous sommes engagés à réaliser sur le moment T.

En soi, c’est une bonne idée. La procrastination positive permet d’être efficace sur une seule tâche et de se débarrasser du tracas des autres. Dans le cas d’un surmenage, ce peut être une bonne idée car à vouloir trop en faire, on finit par faire mal. On s’attache ici à effectuer chaque tâche, les unes après les autres.

Mais elle ne règle pas le problème, elle laisse de coté cette tâche qui passe constamment au bas de la pile alors que de nouvelles s’accumulent en haut.

Attention à la fatigue

Pour les surmenés enfin, n’oubliez pas de faire une pause. La fatigue nous rend moins efficace donc attention à respecter vos besoins de sommeil si vous voulez éviter la procrastination. De plus je le racontais dans mon article sur Halloween (rien à voir je sais, allez voir ici): nous avons un rythme éreintant, 8h-17h, 5 jours sur 7 avec 4 semaines de congés payés alors qu’en fait il serait plus judicieux de déconnecter plus régulièrement.

Reposer son cerveau | 28 Minutes | ARTE

Attendre les vacances pour reposer son cerveau ? Il faudrait prendre congé de cette manière de fonctionner 🧠 so.arte/CerveauReposVia 28 minutes

Gepostet von ARTE am Freitag, 9. August 2019

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Read previous post:
Au service de la France – Une série double tamponnée

Vous connaissez OSS117 mais, même si vous appréciez les situations, les dialogues et le ton légèrement satirique, vous trouvez Hubert...

Close