fbpx
 

Animaux Découverte Ecologie Nature Sciences Sorties Voyage

Les mers illuminées en pleine nuit grâce aux planctons luminescents

Par David · 24 octobre 2018 · Aucun commentaire

Image tirée du site http://photomonde.fr/ile-vaadhoo-atoll-de-raa-maldives/

Ecrit par David

Plusieurs plages à travers le monde s’illuminent durant plusieurs jours d’une lueur bleue électrique qui s’intensifie dès que les vagues remuent ou dès que quelque chose touche la surface de l’eau. De la magie ? Non, simplement la présence de micro-organismes bioluminescents.

La lumière qui vient des profondeurs

Tirée du site www.tuxboard.com/bioluminescence-maldives/phytoplancton-bioluminescence-lagune/Z

Imaginez-vous sur une plage après avoir observé un magnifique coucher de soleil. Vous pensez qu’il est temps de rentrer chez vous ?… Et bien, sur certaines plages autour du globe, les beautés offertes ne font que commencer! C’est notamment l’exemple des plages des îles des Maldives. A la nuit tombée une lueur envoûtante bleutée apparaît sur l’eau. Cette lueur se trouve accentuée lorsque les vagues viennent se coucher sur la plage. Dans ce décor digne du film Avatar, même les empreintes de pas sur le bord de l’eau prennent une couleur bleue féérique.

Tirée du site www.tuxboard.com/bioluminescence-maldives/phytoplancton-bioluminescence-lagune/

La lueur sur les vagues n’est pas due à la lumière de la lune. Cette lumière ressemble plutôt à une multitude de petits éclairs qui fusent est disparaissent très rapidement. Bien entendu, tout ceci n’est pas de la magie mais bien un événement naturel. Ce sont des micro-organismes qui s’illuminent que l’on appelle des Dinoflagellés qui ont la faculté de générer de la  bioluminescence.

Des êtres brillants de l’océan : dinoflagellés

La création de lumière chez un organisme n’est pas chose rare. Aussi bien sur terre avec les lucioles qu’en mer profonde avec des poissons marins, la création de lumière est assez courante. Dans notre cas il s’agit d’organismes beaucoup beaucoup plus petits, les dinoflagellés.

Fiche identité des dinoflagellés ou Péridiens (Prostite)

Image tirée du site http://lifeofplant.blogspot.com

 

Domaine             Eukaryota

 

Règne                Chromalveolata

 

Division               Alveolata

 

Grande famille d’organismes très diversifiés, en particulier par leurs comportements alimentaires.

 

Ce phénomène de création de lumière est connu sous le nom de bioluminescence, qu’il ne faut pas confondre avec la biofluorescence !

La Biofluorescence

Nécessite une source externe de lumière qui sera absorbée par l’organisme et pourra transformer puis réémettre à un autre moment.

 

La Bioluminescence

Lumière produite à l’aide de réaction chimique. Il n’y a pas besoin d’apport de lumière extérieure.

Savoir qu’il s’agit de la Bioluminescence c’est bien, savoir comment ça marche c’est mieux ! Cette lumière est donc créée suite à une réaction chimique, l’oxydation de la molécule de luciférines par une enzyme, la luciferase qui aboutit à la formation d’oxyluciferine et à l’émission de photon. C’est ce fameux photon que nous voyons lorsque les vagues viennent se briser sur la plage des Maldives. Chaque petit dinoflagellé excité par le remous des vagues va libérer des photons et nous faire profiter de petits éclairs bleus. La luciferine des dinoflagellés est un dérivé de la chlorophylle (ce qui n’est pas le cas pour celle des lucioles par exemple).

Ces petits êtres nous offrent (indépendamment de leur volonté) de magnifiques paysages à observer ! Et vous, voulez-vous faire un petit tour sur ces plages pour y inscrire vos empreintes de pas dans le sable ?

Les commentaires sont fermés.

Read previous post:
« Les soliloques du pauvre » : featuring par-delà le temps

Rictus. Vîrus. Dreyfus. Cent vingt ans après leur première publication (1897), Les soliloques du pauvre du poète Jehan Rictus sortent...

Close